Sci-tech
URL courte
Par
Exploration de Mars par le rover Perseverance (25)
32310
S'abonner

Après avoir effectué quatre vols aller-retour sur Mars, l’hélicoptère Ingenuity a volé sur 129 mètres au-dessus de Mars sans revenir à son point d’origine. Selon la NASA, «cette nouvelle démonstration d’opérations donne l’occasion d’élargir nos connaissances sur les appareils volants sur d’autres planètes».

Pour la première fois, l’hélicoptère Ingenuity a réussi un vol aller simple, en parcourant plus d’une centaine de mètres au-dessus de Mars, indique la NASA.

«L’hélicoptère martien de la NASA, Ingenuity, a effectué aujourd’hui [le 7 mai 2021, ndlr] son cinquième vol sur la planète rouge. Il s’agit d’un aller simple: depuis le Wright Brothers Field vers une zone d’atterrissage située à 129 mètres en direction du sud», indique un communiqué publié par l’agence spatiale.

À son arrivée, Ingenuity a atteint son record d’altitude en montant à 10 mètres et a photographié en couleurs et en haute résolution sa nouvelle position avant de se poser. Actuellement, l’engin procède à des missions de repérage et d’observation aérienne des zones non accessibles par le rover.

Pendant ce temps, l’astromobile Perseverance se dirige vers les lieux pour mener des recherches scientifiques et collecter des échantillons de matières.

«Cette nouvelle démonstration d’opérations nous donne l’occasion d’élargir nos connaissances sur les appareils volants sur d’autres planètes», a déclaré Bob Balaram, ingénieur en chef d'Ingenuity Mars Helicopter au sein du Jet Propulsion Laboratory à la NASA.

Selon lui, plusieurs vols supplémentaires pourront avoir lieu au cours des prochaines semaines, «puis l’agence évaluera comment cela se passe».

Premiers sons du vol d’un autre appareil

Le vol précédent avait eu lieu le 30 avril. L’agence spatiale a relayé le 7 mai l’enregistrement du son des pales de l’hélicoptère volant dans l’air raréfié de Mars. Les images et le son ont été pris par l’astromobile Perseverance.

La vidéo, qui dure près de trois minutes, débute par le vent qui souffle sur le cratère Jezero, où Perseverance a atterri en février, censé chercher des traces de vie ancienne. Ingenuity s’envole et le bruit sourd de ses pales se fait entendre. Le rover se trouvait à une distance de 80 mètres de son lieu de décollage et d’atterrissage.

L'atmosphère de la planète rouge est composée à 96% de dioxyde de carbone, dont la densité correspond à un équivalent de seulement 1% de celle de la Terre, ce qui rend les bruits beaucoup plus sourds.

«C'est une très bonne surprise», s’est félicité David Mimoun, professeur en systèmes spatiaux et science planétaire à l'Institut supérieur de l'aéronautique et de l'espace (ISAE-SUPAERO) de Toulouse. Selon lui, cela représente «une mine d'or pour comprendre l'atmosphère martienne».

Le son a été enregistré en mono, mais la NASA a facilité son écoute, en isolant les bruits à 84 hertz, puis en réduisant les sons en dessous de 80 et au-dessus de 90 hertz, et en augmentant le volume des sons entre ces deux fréquences.

Dossier:
Exploration de Mars par le rover Perseverance (25)

Lire aussi:

Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Tags:
rover, exploration, NASA, hélicoptères, Mars
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook