Ecoutez Radio Sputnik
    La baignade

    Baignade en eaux troubles, ces risques mortels insoupçonnés en allant se baigner

    CC0 / FotogrfieLink
    Société
    URL courte
    Par
    La canicule en France en 2019 (33)
    4170
    S'abonner

    Quand la canicule bat son plein, quel bonheur de se rafraîchir dans l'eau! Mais malgré le plaisir ressenti, la vigilance doit être de mise à cause des nombreux risques qui peuvent aboutir à des maladies, chocs thermiques, convulsions et noyades… Voici ce qui vous menace dans l’eau.

    35°C sur le sable, 28 dans l’eau – c’est le temps idéal pour profiter d’une baignade, mais des plus jeunes aux plus expérimentés, tous sont concernés par les risques.

    Phénomène d’«hydrocution»

    Les premières morts liées à la canicule de 2019 en France ont été causées par un phénomène d’«hydrocution». Autrement dit, quand les vaisseaux sanguins dilatés par la chaleur se contractent brutalement et peuvent provoquer des syncopes en raison de la différence de température entre l'organisme et l'eau.

    À cause de cette différence, plusieurs personnes ont fait un arrêt cardiaque. La mort d’une Britannique, saisie de convulsions après un saut dans l’eau en Espagne, peut y être liée.

    Il ne faut jamais plonger ou entrer dans l’eau sans s’humidifier au préalable la nuque et le ventre, s’hydrater régulièrement et éviter une exposition prolongée au soleil.

    Bactéries tueuses

    Lors des baignades dans une eau qui contient des organismes pathogènes, les bactéries peuvent pénétrer dans le corps humain lorsque des personnes avalent accidentellement de l'eau ou à travers la peau.

    Un exemple parlant: un homme de 66 ans est décédé des suites d’une contamination par une bactérie mangeuse de chair au large de la Floride.

    De même, un Américain de 59 ans a trouvé la mort après avoir été infecté par une amibe, laquelle provoque une pathologie très rare mais létale dans plus de 90% des cas. L’amibe Naegleria fowleri vit normalement dans les eaux tempérées et douces. Lorsqu’elle est avalée, elle ne présente pas de danger pour les humains, mais l’inhaler par le nez risque de s’avérer mortel, celle-ci provoquant alors la destruction des tissus du cerveau.

    Les algues bleues sont quant à elle des bactéries qui flottent dans l'eau comme des accumulations gluantes. Quand elles se referment pendant la canicule, ces bactéries meurent et produisent une toxine nocive pour l'homme et les animaux. Nager dans une eau intoxiquée par des algues bleues peut provoquer des irritations cutanées, maux de tête, crampes d'estomac, nausées, vomissements, diarrhée, fièvre, douleurs à la gorge, gonflement des oreilles, nez et lèvres 12 heures après la contagion, selon Lenntech.

    Pollution de l’eau

    Plusieurs touristes ont été hospitalisés après avoir nagé dans le lac Monte Neme en Espagne, dont les eaux contiennent des minéraux toxiques provenant d’une ancienne mine de tungstène. Ce n’est pas un exemple unique.

    Intoxiqués au chlore, neuf enfants ont été hospitalisés, dont un en urgence absolue, après avoir nagé dans une piscine en France.

    La propagation de cyanobactéries liée à un pic de pollution a provoqué le changement de couleur de la mer Noire au large d’Odessa, dans le sud de l’Ukraine.

    Посмотреть эту публикацию в Instagram

    Публикация от Инна (@innalav131900)

    La solution est simple: se renseigner sur les conditions de baignade et faire attention aux signes d’une éventuelle pollution.

    Les orages, un danger?

    La foudre peut aussi frapper en pleine baignade. Alors qu'il se trouvait dans l'eau avec son père, à Vallauris (Alpes-Maritimes), un garçon âgé de 10 ans en a été victime. Son père et les autres baigneurs n'ont pas été blessés, selon France Bleu. Son pronostic vital était engagé à son arrivée à l’hôpital.

    Actuellement, de violents orages sont attendus sur la partie ouest du pays alors que 30 départements sont toujours en vigilance orange canicule.

    Il ne faut pas non plus rester à proximité d’une piscine ou d’un quelconque plan d’eau s’il y a un orage. Le risque que la foudre frappe dans l’eau existe bel et bien et ce même dans l’eau salée. À la sortie de l’eau, il est par ailleurs important de ne pas se courir ou s’affoler afin de ne pas créer de courant électrique, puis de se mettre à l’écart.

    Noyade

    Le bilan des décès par noyade en France depuis début juillet 2019 a atteint 60 morts, a annoncé le ministre de l’Intérieur. Celui-ci a mis en garde contre le danger des baignades dans des endroits qui n’y sont pas destinés.

    Sur leur site Internet, les sapeurs-pompiers ont fait une liste de conseils de prévention des risques liés à la baignade: privilégier les zones surveillées, rester attentif aux enfants, se renseigner sur les conditions de baignade (courants, dangers naturels, rochers sur le fond), respecter les consignes de sécurité signalées par les drapeaux de baignade et/ou les sauveteurs.

    Une fois témoin d’une noyade, le site conseille de prévenir les surveillants, de ne pas quitter la victime des yeux et de ne pas intervenir directement sauf si le témoin se sent capable de lui venir en aide sans exposer sa propre vie.

    Dossier:
    La canicule en France en 2019 (33)
    Tags:
    eau, contamination, bactérie, mer, chaleur, baignade, canicule
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik