Ecoutez Radio Sputnik
    Un chien

    Des chiens qui ont failli se retrouver dans des assiettes en Chine seront proposés à l'adoption en France

    © CC0 / dramitkarkare / le chien triste
    Société
    URL courte
    7194
    S'abonner

    Neuf chiens destinés à être vendus et consommés dans le cadre du festival de Yulin en Chine ont été sauvés par l’association Stéphane Lamart de défense des animaux. Ils attendent désormais leur maître dans un refuge en Normandie.

    Des milliers de chats et chiens sont vendus et mangés chaque année dans le cadre du festival de la viande de chien de Yulin, dans le sud de la Chine. Mais cette année, plusieurs canidés ont été sauvés de l’abattoir, a annoncé le 1er août l'association Stéphane Lamart de défense des animaux.

    «On n'a pu en sauver que neuf de l'abattoir, mais c'est un symbole. On veut montrer ce qui se passe en Chine, que les gens soient conscients et aident les activistes chinois qui en récupèrent des centaines dans des camions et manquent cruellement d'argent», a déclaré à l'AFP Stéphane Lamart.

    Ces animaux ont entre deux à quatre ans et proviennent du refuge de l'association Rushton Dog Rescue — Saving dogs from the meat trade de Yulin.

    «Ils sont en parfaite santé, ont été identifiés avec une puce électronique et ont leurs papiers en règle», a assuré William Burkhardt, qui faisait partie de l’équipe et a lui-même adopté un animal.

    Les autres chiens attendent leur maître au refuge de l'association, en Normandie.

    Stéphane Lamart espère aussi que grâce aux «réactions des internautes du monde entier, le gouvernement chinois fera cesser cette pratique dans un pays où aucune loi ne protège les animaux».

    L’association avait lancé dès le mois de mai une collecte de fonds pour soutenir les organisations locales. Au total, 900 donateurs ont été sensibilisés et plus de 25.000 euros ont été récoltés.

    Le festival de Yulin, qui se tenait du 21 au 30 juin, est l’occasion de vendre des milliers de chiens et de chats destinés à la consommation.

    «10.000 chiens et 4.000 chats ont été tués en 2018» lors de ce festival, avait précédemment déclaré Stéphane Lamart cité par Le Parisien.

    D’ailleurs, 170.000 personnes ont signé une pétition destinée à l'ambassade de Chine à Paris pour faire interdire le festival de Yulin, a ajouté le journal.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    La Turquie évoque une fermeture de la base d'Incirlik en réponse aux sanctions US contre les S-400
    Un énorme incendie dévaste une usine chimique près de Barcelone, la population cloîtrée - vidéos
    Tags:
    AFP, Le Parisien, Paris, pétition, collecte de fonds, refuge, abattoir, animaux, Normandie, France, Yulin, Chine, festival, viande, chats, chiens
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik