Ecoutez Radio Sputnik
    Jeunesse serbe

    «Ils ne peuvent pas éteindre l'incendie dans leur propre maison»: pourquoi les Serbes refusent d’adhérer à l’UE?

    Tanjug / JAROSLAV PAP
    Société
    URL courte
    4591

    Selon le dernier sondage annuel réalisé par le Conseil national de la Jeunesse de Serbie (KOMS), les Serbes de 15 à 30 ans sont de plus en plus déçus des perspectives d’intégration européenne. Le jeune homme d’affaires Marko Nikolic, diplômé de la faculté de journalisme à l’Université de Belgrade, a essayé d’expliquer ce phénomène pour Sputnik.

    Ces dernières années, l’instabilité est devenue en quelque sorte un synonyme de l’Union européenne, a déclaré à Sputnik le jeune homme d’affaires Marko Nikolic, diplômé de la faculté de journalisme à l’Université de Belgrade, expliquant la déception des jeunes Serbes face à la perspective d’adhésion à l’UE.

    L’instabilité n’est guère séduisante

    «Les gens voient tout simplement des reportages depuis des rues parisiennes et berlinoises qui n’ont rien à voir avec les images de l’Europe d’autrefois. Les manifestations paralysent périodiquement l’Europe, alors que le Brexit jette de l’huile sur le feu. […] Et l’instabilité ne tente guère les jeunes», a indiqué le Serbe.

    Et d’ajouter que la crise migratoire et d’autres crises de Bruxelles avaient rendu les jeunes Serbes plus sceptiques quant à la thèse selon laquelle l’adhésion à l’UE serait un bien incontestable pour eux.

    L’adhésion à l’UE pas avant celle à l’Otan

    «Par ailleurs, l’intégration euro-atlantique prévoit avant tout l’adhésion à l’Otan, et les jeunes s’en rendent parfaitement bien compte. Ils ne considèrent même pas une telle option», a relevé M.Nikolic.

    Il a rappelé que pas un seul pays n’avait été admis dans l’Union européenne sans adhérer auparavant à l’Alliance atlantique.

    «Les jeunes constatent que depuis des années, Bruxelles ne fait que des promesses et commencent à comprendre qu’ils ne seront pas mieux parmi les membres de l’UE car ils ne peuvent pas éteindre l'incendie dans leur propre maison», a résumé le jeune homme.

    Selon un sondage réalisé l’année dernière par le Conseil national de la Jeunesse de Serbie (KOMS), 42,5% des sondés étaient favorables à l’intégration européenne de la Serbie. Cette année, il ne s’agit déjà plus que de 38%. En même temps, la part des jeunes Serbes opposés à l’adhésion du pays à l’UE augmente d’année en année: de 32% en 2017, elle est passée à 37,8% en 2018 et enfin à 40%, selon le dernier sondage.

     

     

    Lire aussi:

    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Qu'a dit Poutine sur les Gilets jaunes que les médias français ont omis?
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Tags:
    déception, OTAN, Union européenne (UE), Serbie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik