Ecoutez Radio Sputnik
    Des flûtes de champagne

    Les producteurs de champagne français stockent au Royaume-Uni pour éviter une «crise de Noël»

    CC0 / matejtomazin
    Société
    URL courte
    645
    S'abonner

    Les producteurs de champagne se dépêchent de faire des stocks au Royaume-Uni afin de parer à une «crise de Noël» en vue d’une sortie sans accord du pays de l’UE, tout en estimant que les Britanniques continueront d’aimer ce vin, «Brexit ou pas».

    Des stocks de champagne sont accumulés par les producteurs français au Royaume-Uni en prévision d’éventuelles perturbations de livraisons, surtout pour les fêtes de Noël, au cas où le pays quitterait l'Union européenne sans accord le 31 octobre, a annoncé Sky News.

    Toutefois, quels que soient les problèmes issus du Brexit, les Britanniques ne risquent pas de rester en manque de champagne au moins pour Noël, ont d’ores et déjà affirmé plusieurs fabricants français.

    Les grands producteurs optimistes

    Selon la maison Taittinger, les Britanniques «aiment le champagne depuis 300 ans et continueront de l'aimer, Brexit ou pas».

    «Honnêtement, je ne peux pas dire que je suis très inquiet à ce sujet. S'il devait y avoir un Brexit, j'aimerais bien boire un verre de champagne avec Boris Johnson pour considérer l’avenir ensemble», a indiqué Pierre-Emmanuel Taittinger cité par Sky News.

    Antoine Gerbelle, journaliste et spécialiste du vin, a affirmé pour sa part qu’il y avait suffisamment de champagne stocké pour répondre à la demande britannique pendant au moins un an.

    Ce sont les petits producteurs qui pourraient être plus exposés que les grandes maisons dans le contexte d’une concurrence serrée. Enfin, en cas de pénurie de champagne, les Britanniques pourront se tourner vers les vins mousseux, comme le prosecco italien et le cava espagnol, constate la chaîne.

    Les Britanniques, gros consommateurs de champagne

    Le champagne français est très populaire dans le pays. Le Royaume-Uni et la France sont les deux premiers marchés de ce vin, soit 60% des volumes de ventes de champagne.

    En valeur absolue, les principaux consommateurs sont le Royaume-Uni, avec 26,8 millions de bouteilles, les États-Unis, 23,7 millions, et le Japon, 13,6 millions, avait précédemment déclaré à la presse Thibaut Le Mailloux, directeur de la communication du Comité champagne.

    Le gouvernement britannique a publié le 11 septembre des documents faisant état d’éventuelles conséquences d’un Brexit sans accord et estimant notamment possibles des troubles, une hausse du prix de l'électricité et des problèmes dans la livraison de médicaments et de produits alimentaires.

    Boris Johnson avait récemment réaffirmé qu'il ne demanderait «pas un nouveau report» du Brexit, prévu le 31 octobre, en dépit d'une loi entrée en vigueur le 9 septembre après l'assentiment de la reine Élisabeth II.

    Tags:
    électricité, produits alimentaires, médicaments, SkyNews, reine Elisabeth II, États-Unis, Japon, vin, Royaume-Uni, Boris Johnson, Brexit, Union européenne (UE), Noël, Champagne Taittinger, champagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik