Société
URL courte
0 1221
S'abonner

Deux passagers ont dû quitter l’avion de la compagnie aérienne Norwegian Airlines reliant Londres à Austin, capitale de l’État du Texas, à cause des aboiements incessants de leurs bouledogues français, écrit The Sun.

Après que deux bouledogues français se sont mis à aboyer à bord d’un avion de la compagnie aérienne Norwegian Airlines à destination de la ville américaine d’Austin, l’équipage a pris la décision de ne pas décoller de l’aéroport londonien de Gatwick pour débarquer les chiens et leurs propriétaires, rapporte The Sun.

Les faits se sont déroulés alors que l’appareil roulait sur la piste, prêt à décoller de l’aéroport londonien de Gatwick.

Selon le tabloïd britannique, qui se réfère à une source à bord, les propriétaires ont affirmé que c’était des chiens de soutien émotionnel. Néanmoins, l’équipage a suspecté des animaux de compagnie, dont les maîtres avaient menti pour ne pas envoyer les bouledogues aux États-Unis comme fret et ainsi économiser.

Aboyer «comme l’enfer»

«Les animaux de soutien émotionnel sont dressés pour s’installer sur les genoux d’un passager nerveux et pour être caressés en vue de les calmer», a indiqué la source. Et d’ajouter:

«Mais ces bouledogues français étaient en train d’aboyer comme l’enfer et représentaient une véritable menace pour les autres passagers.»

Un porte-parole de l’aéroport Gatwick à Londres a toutefois indiqué que les chiens avaient été examinés avant le vol et qu’ils «satisfaisaient à toutes les exigences».

Lire aussi:

Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Tags:
avion, chiens, Londres
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook