Ecoutez Radio Sputnik
    Une maman avec son enfant

    Poutine dit espérer qu’en Russie le «parent 1 ou 2» ne viendra jamais remplacer «maman»

    © Sputnik . Mikhail Beznosov
    Société
    URL courte
    11821
    S'abonner

    Constatant que dans certains pays le mot «maman» avait cédé sa place au plus neutre «parent», le Président russe a déclaré espérer que la Russie ne suivra pas cette tendance.

    Alors que les termes «père» et «mère» sont remplacés dans certains pays occidentaux par «parent 1» et «parent 2», Vladimir Poutine s’est élevé contre l'idée d’accorder aux parents des identités neutres, ce qui est considéré par certains comme une mesure d'égalité sociale.

    Dans ce contexte, il a déclaré espérer que les notions de «parent 1» et «parent 2» ne viendraient jamais remplacer le mot maman en Russie.

    «Vous avez dit que le mot maman est impossible à remplacer. Il s’avère que si et que dans certains pays c’est d’ores et déjà chose faite. Par parent 1 et parent 2. J’espère qu’il n’en sera jamais rien chez nous», a-t-il déclaré lors d’une réunion du Conseil des relations interethniques auprès du Président.

    Certains pays se sont pourtant engagés dans cette voie.

    Qu’en est-il ailleurs?

    En France, un amendement en ce sens avait été adopté par l’Assemblée nationale en février dernier, mais le texte qui prévoyait de remplacer les mentions père et mère par les termes parent 1 et parent 2 dans les formulaires scolaires avait été supprimé par les sénateurs le 21 mai 2019.

    Une députée LREM avait pour sa part suggéré «qu'on puisse mettre deux fois père et deux fois mère et que les gens entourent les cases qui les concernent. L’idée c’est que tout le monde s’y retrouve et qu’il n’y ait ni hiérarchie, ni discrimination».

    En Italie, les mentions parent 1 et parent 2 avaient été introduites en 2015 par le gouvernement de Matteo Renzi, mais le décret signé par le ministre de l’Intérieur du gouvernement Giuseppe Conte I, Matteo Salvini, avait rétabli les formulations mère et père en janvier 2019.

    En 2012, Libération avait écrit sur ce sujet que l’image avait «le mérite d’être frappante» tout en ayant «l’inconvénient de ne reposer sur strictement aucune réalité». Pourtant, l’idée chemine toujours.

    Lire aussi:

    Qui est Abdelmadjid Tebboune, le nouveau Président de l’Algérie?
    Il prend sa retraite à 24 ans grâce à une épargne agressive
    Un homme menaçant la police avec une arme blanche «neutralisé» à la Défense
    Tags:
    parents, mère, père, Vladimir Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik