Société
URL courte
3362
S'abonner

Pratiques, les gels hydroalcooliques permettent de désinfecter les mains efficacement et rapidement, mais sont-ils vraiment inoffensifs? Un dermatologue russe répond.

En choisissant un gel hydroalcoolique pour les mains, il est très important d’en étudier attentivement l’étiquette, car il pourrait contenir des substances nocives, a déclaré Anna Sergoukova, dermatologue et cosmétologue, au journal russe Vetchernaya Moskva.

Elle a souligné que l’efficacité des produits antibactériens dépendait directement de la concentration en alcool et du degré de saleté des mains.

«Les antiseptiques fonctionnent mieux en alliance avec du savon. Et si la peau des mains est grasse, le gel tout seul n’y pourra rien» a-t-elle expliqué.

Certains gels contiennent du triclosan, qui possède certes un effet antibactérien, mais qui est soupçonné de rendre moins efficaces les antibiotiques. Qui plus est, son utilisation risque de favoriser le développement du staphylocoque et la  la résistance de certains micro-organismes. Dans ces cas-là, l’antiseptique perdra toute son efficacité, a précisé Anna Sergoukova.

Autres composants dangereux

Elle a également fait remarquer que les parabènes qui empêchent les bactéries de proliférer étaient neurotoxiques et pouvaient provoquer des irritations de la peau.

Les arômes synthétiques à l'acide phtalique, qui sont souvent ajoutés aux antiseptiques, peuvent entraîner un dérèglement hormonal, a-t-elle poursuivi, conseillant de choisir des gels incolores et sans arômes.

Pour conclure, elle a indiqué qu’il était très difficile de réaliser un antiseptique maison, car l’éthanol qu’il doit contenir est souvent remplacé par de la vodka qui, elle, ne donne pas l’effet antibactérien nécessaire. Une autre experte russe avait elle aussi déclaré précédemment que «pour tuer les bactéries, il faut impérativement un antiseptique à base d’alcool» mais à 70% au moins. De ce fait, la vodka ne conviendra pas.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a pour sa part publié un Guide de Production locale de produits hydro-alcooliques pour fabriquer un gel antibactérien maison, les solutions antiseptiques étant souvent en rupture de stock.

Lire aussi:

Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
«Le jour de son agression, Yuriy avait un tournevis dans sa poche», selon BFM TV
Un maire annonce un reconfinement de cinq semaines avant de faire marche arrière - vidéo
«Scandalisé» par Génération identitaire, Darmanin met à l'étude sa dissolution
Tags:
coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, danger, désinfectant
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook