Société
URL courte
3553
S'abonner

Un humain confiné non loin de Seattle a vu débarquer sur la pelouse de sa propriété un éléphant de mer, qui est venu se coucher tranquillement sur le paillasson.

Un professeur de sociologie américain en quarantaine a vu récemment arriver sur sa pelouse un visiteur improbable.

«J'étais en train de planifier des leçons sur mon ordinateur quand j'ai regardé par la fenêtre: il y avait un éléphant de mer qui s'approchait de la maison», a raconté Spencer Andrich, cité par le Vice.

Il s’est saisi de sa caméra pour filmer le mammifère qui a tenté de pénétrer à l’intérieur de la maison. Mais l’humain n’ouvrant pas l’huis, il s’est installé sur le paillasson.

Spencer Andrich a alors contacté un agent du département de protection de la faune et de la flore, qui a tout de suite compris qu’il s’agissait d’une femelle éléphant de mer qu’il connaissait déjà.

«Elle possède trois marques sur ses nageoires, mais il n’a pas eu à les identifier. "Je vous parie que c’est Elsie May", m’a-t-il dit», a indiqué M.Andrich.

Parce que l’animal était plus facilement identifiable à son comportement inhabituel. En effet, il est très sociable.

«Elle est curieuse» 

Plus tard dans la journée, Spencer Andrich a pris de nouveau filmé l’animal qui dormait sur la pelouse.

Ces cousins des phoques passent la plus grande partie de leur vie en pleine mer, mais au printemps, ils reviennent sur la terre ferme pour muer. D’habitude, ils cherchent un endroit retiré pour ne pas être dérangés.

«Pour une raison quelconque, elle associe notre région […] à un refuge sûr. Et comme elle a vu des humains tout au long de sa vie, elle ne se soucie pas des voitures, des chiens ni des gens, a encore expliqué l’expert du département. En fait, elle est curieuse, elle veut se rapprocher pour voir ce que vous faites.»

Revenu, avec le début du confinement, dans la maison qui appartient à sa famille depuis trois générations, Spencer Andrich a constaté que c’était la première fois qu’elle recevait la visite d'un éléphant de mer.

Lire aussi:

Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Loi Avia: «il est urgent de mettre un coup d’arrêt à ce projet orwellien»
Tags:
phoque, États-Unis, Seattle
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook