Société
URL courte
321
S'abonner

Les représentants de certaines professions, comme les avocats, les ouvriers du bâtiment et des secteurs à risque sont les plus touchés par la toxicomanie, affirment des chercheurs de l'Académie des sciences de Russie. Ils soulignent toutefois que leurs conclusions nécessitent une analyse plus approfondie.

Les scientifiques de l'Institut de sociologie de l'Académie des sciences de Russie ont établi un lien entre différents groupes professionnels et l’utilisation de substances psychoactives, rapporte ce 24 mai le journal russe Izvestia.

Selon les chercheurs, il existe un groupe à risque, plus exposé à la toxicomanie, qui comprend notamment les avocats, les ouvriers du bâtiment, les médecins et les militaires. Les employés des industries lourdes et à risques sont les plus touchés.

Quelles sont les raisons?

Les conditions de travail spéciales et le niveau accru de stress lié au métier sont les raisons qui poussent les représentants de ces professions à utiliser des substances psychoactives, expliquent les auteurs de l’étude.

Pendant plusieurs années, ils ont mené des enquêtes en ligne auprès de personnes aptes au travail âgées de 21 à 55 ans.

Ils ont également effectué une enquête auprès de patients traités pour toxicomanie. Au total, 5.000 personnes y ont pris part. Les chercheurs soulignent cependant que leurs conclusions nécessitent une analyse plus approfondie. Ils ajoutent vouloir poursuivre leurs travaux.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
La police marocaine attaquée en tentant d’arrêter un trafiquant présumé, 20 kg d’or saisis - photos
Tags:
Russie, étude, métier, toxicomanie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook