Société
URL courte
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (102)
374
S'abonner

Une enquête a été entamée par le Comité pour la protection des journalistes après qu’une correspondante de Sputnik a été blessée par la police en couvrant une manifestation à Washington.

Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) a lancé des investigations concernant la correspondante de Sputnik qui a été blessée ce 2 juin par la police à Washington.

«Mes collègues enquêtent sur ce dossier-là et d’autres qui nous ont été soumis», a déclaré à Sputnik le porte-parole de l’organisation basée à New York.

Bien qu'elle ait présenté sa carte de presse à la police, une journaliste de Sputnik à Washington, Nicole Roussell, a été blessée par des balles en caoutchouc et des éclats de grenade alors qu’elle était présente, le 1er juin, à une manifestation pour George Floyd qui se déroulait près de la Maison-Blanche à Washington.

Des marques «très douloureuses»

Nicole Roussell a raconté qu’elle était venue couvrir les manifestations lorsque plusieurs policiers ont commencé à tirer sur les manifestants.

«Je me suis approchée pour filmer ce qui se passait et la police a rapidement commencé à tirer ce que je pense être une combinaison de grenades Stinger et de balles en caoutchouc. Ils tiraient également des gaz lacrymogènes», a-t-elle raconté.

Elle a précisé que la grenade avait laissé «trois marques très douloureuses» sur sa hanche et sa jambe.

D’autres journalistes, notamment de Fox News, RIA Novosti, DW, CBS et Vice, ont été blessés la semaine dernière en couvrant les manifestations dans plusieurs villes américaines.

Dossier:
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (102)

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Deux ex-agents secrets français condamnés à 8 et 12 ans de prison pour trahison
La diplomatie russe ironise sur les propos de Trump concernant ses nouveaux missiles
Tags:
journalistes, Sputnik, manifestation, George Floyd, Washington
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook