Société
URL courte
15985
S'abonner

Roger Waters, le bassiste des mythiques Pink Floyd, a appelé à ne pas oublier la contribution de l’URSS pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a également fustigé le climat «anti-russe» régnant dans certains pays.

Dans une interview à la chaîne RT, Roger Waters, membre fondateur des Pink Floyd, a tenu à rappeler le rôle important de l’Union soviétique dans la lutte contre le nazisme. 

Le musicien a souligné que l’action des forces soviétiques était souvent sous-estimée au regard de l’Histoire.

«Nous accordons trop peu d'attention au fait que ce sont les Russes qui ont vaincu les nazis et remporté la Seconde Guerre mondiale. Ce n’était pas les courageux Britanniques, ou bien l’arrivée des forces venues d’outre-Atlantique, c’est le peuple russe qui a fait le plus grand sacrifice pour retenir les nazis et les vaincre», a déclaré Roger Waters à RT.

Climat anti-russe

Rogers Waters a lié son propos avec l’actualité, appelant à se souvenir du sacrifice russe lors du conflit mondial, y compris dans des moments de tensions diplomatiques. Il a par ailleurs qualifié le climat anti-russe régnant dans certains pays de «folie totale».

«Nous ne devons jamais oublier cela. Particulièrement lorsque nous pointons du doigt la Russie, ou que nous faisons reluire nos armes en face du peuple russe. Ce que nous faisons actuellement», a affirmé l’auteur-compositeur à RT.

Le défilé du Jour de la Victoire, commémorant la victoire de l’Union soviétique dans la Seconde Guerre mondiale, a cette année été reporté au 24 juin. Il a réuni 14.000 militaires de Russie, mais aussi venus de Chine, d’Inde, de Mongolie, d’Arménie ou de Serbie.

Lire aussi:

Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Macron annonce la création d'une plateforme de signalement des discriminations
Tags:
Défilé de la Victoire 2020, pink floyd, URSS, Seconde Guerre mondiale
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook