Société
URL courte
4725
S'abonner

Une nouvelle enquête sur la protection des droits des animaux révèle que la Thaïlande exploite pour la cueillette des noix de coco des singes qui sont gardés toute leur vie enchaînés jusqu'à ce qu'ils ne soient plus utiles aux fermiers.

L'association de défense des animaux PETA fait savoir qu’une enquête menée par la direction Asie de cette ONG révèle qu'en Thaïlande des singes sont capturés et dressés de façon cruelle pour grimper dans les arbres et cueillir des noix de coco.

Dans ce contexte, PETA France appelle à passer à l’action et à éviter tout produit à base de noix de coco en provenance de Thaïlande.

Elle contacte actuellement les principaux distributeurs français pour les encourager à vérifier leur chaîne d’approvisionnement et à s’assurer qu’aucun produit issu de l’exploitation de ces singes ne se trouve dans leurs rayons, communique PETA France sur son site.

Jusqu'à 1.000 noix de coco par jour

PETA affirme avoir répertorié huit fermes en Thaïlande où des singes sont contraints de cueillir des noix de coco qui sont exportées dans le monde entier. Les singes mâles peuvent ramasser jusqu'à 1.000 noix de coco par jour, alors que pour un homme, le chiffre n’est que d’environ 80, affirme l'ONG. L'association indique également avoir découvert des «écoles de singes» où ces derniers sont entraînés pour cueillir des fruits.

Les animaux de ces exploitations, dont beaucoup sont capturés illégalement quand ils sont encore bébés, ont affiché un comportement stéréotypé révélateur d'un stress extrême, a noté PETA.

L’association révèle que les singes sont «enchaînés à de vieux pneus ou confinés dans des cages à peine assez grandes pour qu'ils puissent faire demi-tour». L’organisation a même été informée par un enquêteur que les singes peuvent avoir les canines arrachées s'ils essaient de mordre leurs maîtres.

«PETA appelle toute personne ayant un souci éthique à ne jamais soutenir l’exploitation de singes réduits en esclavage. Le plus simple pour ce faire est d’éviter d’acheter des produits à base de noix de coco provenant de Thaïlande», a expliqué Mathilde Dorbessan, chargée de communication auprès des entreprises pour PETA France.

«Ces animaux curieux et très intelligents se voient refuser toute stimulation mentale, le contact avec leurs congénères, leur liberté et tout ce qui pourrait rendre leur vie digne d’être vécue, tout cela afin de les utiliser pour la récolte de noix de coco», a-t-elle noté.

Des enseignes britanniques refusent les produits

Entretemps, de l'eau et de l'huile à base de noix de coco ont été retirées de la vente dans plusieurs supermarchés du Royaume-Uni parce qu’ils avaient été fabriqués à partir de fruits cueillis par des singes, fait savoir la BBC. PETA affirme que les primates sont traités en Thaïlande comme des «machines à cueillir les noix de coco». Sur la base des plaintes de l'association, des enseignes comme Waitrose, Ocado, Co-op et Boots se sont engagées à cesser de vendre certains produits. Un autre géant britannique, Morrisons, a déclaré qu’il avait d’ores et déjà retiré de la vente les produits à base de noix de coco cueillies par des singes.

«En tant que détaillant éthique, nous ne permettons pas l'utilisation de la main d’œuvre des singes pour l'approvisionnement en ingrédients pour nos produits», a déclaré dans ce contexte Co-op.

Dans la foulée, plusieurs autres enseignes se sont engagées à se pencher sur la question, comme Asda.

«Nous nous attendons à ce que nos fournisseurs respectent les normes de production à tout moment et nous ne tolérerons aucune forme de maltraitance animale dans notre chaîne d'approvisionnement», a-t-elle indiqué.

Toujours selon la BBC, Asda s’est engagée à retirer certaines marques de ses étagères tant qu’une enquête n’aura pas été menée sur des allégations de cruauté.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Ces 17 millions de Français seront prioritaires pour obtenir le vaccin anti-Covid
Tags:
Thaïlande, animaux, droits, noix de coco
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook