Société
URL courte
7625
S'abonner

Jeff Bezos, PDG d’Amazon, est sur le point de devenir la première fortune au monde à atteindre la barre des 200 milliards de dollars, indique Forbes. Elle est actuellement estimée à 199,7 milliards.

La fortune de l’homme le plus riche de la planète, Jeff Bezos, a bondi mardi 25 août. Le patron d’Amazon se rapproche ainsi un peu plus du titre historique de la première personne à posséder 200 milliards de dollars, écrit Forbes.

Après que l’action de l’entreprise a grimpé de 1,2%, le capital de Jeff Bezos a augmenté de 2,2 milliards de dollars pour atteindre le seuil historique de 199,7 milliards de dollars.

Une tendance qui se poursuit depuis une semaine, alors que sa fortune était déjà estimée à 197,8 milliards de dollars, soit la valeur nette la plus élevée jamais enregistrée par le journal depuis 1982, précise le médial.

S'il n'avait pas connu le divorce le plus coûteux de l'histoire, Jeff Bezos aurait déjà dépassé la barre des 200 milliards de dollars, poursuit Forbes. En juillet 2019, il a mis fin à 25 années de mariage, cédant un quart de ses actions Amazon à sa désormais ex-épouse MacKenzie Scott, laquelle détient actuellement 3,8% de la société.

Pendant la pandémie

En juillet, l’entrepreneur a gagné une somme record. Selon Bloomberg, sa fortune a explosé de 13 milliards de dollars en 24 heures, un record depuis la création en 2012 du classement «Billionnaire Index».

Sa plateforme de e-commerce s’est particulièrement bien portée pendant la crise du coronavirus, nombreux étant ceux à avoir privilégié les achats en ligne pendant le confinement. Depuis janvier, la valeur de l’entreprise a progressé de 73%.

 

Lire aussi:

Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Tags:
milliardaires, Forbes, fortune, Amazon, Jeff Bezos
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook