Société
URL courte
5173
S'abonner

Souvent ceux qui possèdent un téléphone portent leur attention sur lui en marchant et non sur ce qui se passe autour d’eux, augmentant les risques d'accidents, a indiqué un spécialiste à l’agence Prime. Selon des statistiques, les jeunes de 15 à 20 ans sont considérés à risque car ils ne se séparent pas de leurs appareils.

L'utilisation de son smartphone en marchant conduit à un risque accru d'accidents, a déclaré à l'agence Prime Stanislav Kossarev, directeur de l'institut informatique de l'Université de Moscou Synergie.

«Dans le pire scénario, les gens sont accros aux appareils et se font renverser par une voiture […]. Ou il arrive qu'une personne marche le long du trottoir et se cogne à un poteau».

Selon lui, les statistiques montrent que les jeunes de 15 à 20 ans sont à risque, car ils sont les principaux utilisateurs de smartphones. Les personnes davantage âgées les utilisent en revanche plus souvent par nécessité.

La fonction de rotation à désactiver

«Pour cette raison, l'âge auquel les gens commencent à consulter l’ophtalmologue diminue également. La luminosité change, l'écran pivote et l'image "saute" en déplacement, ce qui est également mauvais pour la vision», ajoute-t-il.

Stanislav Kossarev recommande de désactiver la fonction de rotation, ce qui diminuera la pression sur les yeux.

Lire aussi:

Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Christian Estrosi cible Olivier Véran et Jean-Michel Blanquer à propos de la pandémie
Tags:
accident, technologies, smartphones
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook