Société
URL courte
Par
4347
S'abonner

Afin d’évacuer un homme malade dont le diagnostic n’a pas été révélé, la Chine, l’Australie et les États-Unis ont mené une opération conjointe de cinq jours. Il a été transporté de l’Antarctique vers l’Australie à l’aide d’hélicoptères, d’avions et d’un brise-glace, indique l’Australian Associated Press.

L’évacuation d’un homme malade depuis l’Antarctique vers l’Australie aura duré cinq jours et nécessité les efforts de trois pays, ainsi que le déploiement de navires, d’hélicoptères et d’avions, rapporte l’Australian Associated Press.

L'Australien malade était à la station de recherche Davis située dans l'est de l'Antarctique. Son état de santé a nécessité l’intervention des secours.

Par hasard, un brise-glace chinois se rendait dans une station de recherche chinoise voisine. Des hélicoptères ont été envoyés pour transporter un certain nombre d'Australiens de Davis vers un site à 40 kilomètres à l'intérieur des terres pour construire une piste d’atterrissage afin qu’un avion puisse atterrir pour évacuer le malade.

Deux avions mobilisés

Entre-temps, un avion américain a parcouru 2.200 kilomètres de la station de recherche McMurdo à l’aérodrome australien de Wilkins pour aller chercher un médecin australien.

L'avion s'est ensuite envolé vers Davis pour récupérer le patient et retourner à l'aérodrome de Wilkins. L’aller-retour entre Wilkins et Davis était de 2.800 kilomètres. Un avion de ligne australien était prêt à Wilkins pour récupérer l’homme qui avait été transporté à la ville australienne de Hobart la veille de Noël.

Cette opération a été qualifiée par Kim Ellis, directeur du Département australien de l'Antarctique, de l’une des évacuations médicales les plus complexes et les plus difficiles jamais faites par son équipe, relate l’agence de presse.

Selon ses dires, cette mission a impliqué «un haut niveau de coopération internationale» et «rend compte de l’activité internationale qui se déroule en Antarctique».

La maladie du patient n’est pas liée au Covid-19. Aucun détail supplémentaire sur son état de santé n'a été révélé.

Lire aussi:

Étrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
La Russie proscrit l'hydroxychloroquine contre le Covid-19
Nouvelle menace iranienne: «Israël peut être détruit en une seule opération»
Tags:
hélicoptères, Australie, malades, évacuation, Antarctique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook