Société
URL courte
Par
281
S'abonner

Un enthousiaste du Puy-de-Dôme s’est revêtu en père Noël pour donner «des moments magiques» aux habitants de sa commune en leur distribuant des cadeaux, rapporte France 3.

La nuit du 25 décembre, un habitant de Saint-Gervais-d’Auvergne, dans le Puy-de-Dôme, déguisé avec un costume de père Noël, a distribué des jeux vidéo dans les boîtes aux lettres des habitants de sa commune, rapporte France 3. Il a préféré rester anonyme.

D’après le média, l’homme, qui voulait retrouver «l’esprit de Noël», a été aidé de son épouse et de deux amis. La gendarmerie lui a fourni un plan de la commune afin de se rendre chez les 1.300 habitants.

«Tout a été fait pour raviver l’esprit de Noël. Nous avons souhaité rendre service et aller dans le sens de la tradition. Tout le monde a reçu dans sa boîte aux lettres un carton avec une clef de jeux vidéo à télécharger sur une plateforme de téléchargement», confie l’homme à France 3.

Une très jolie initiative

Au total, le «père Noël» a distribué près de 2.000 jeux, d’une valeur allant de sept à plus de 70 euros. Il a en outre offert des petits cartons signés de l’«Esprit de Noël».

«C’est une initiative très jolie. Les gens vont se dire que peut-être, le père Noël existe, finalement!», lance Jean-Claude Gaillard, maire de Saint-Gervais-d’Auvergne.

L’auteur de l’initiative se dit satisfait d’avoir «donné des moments assez magiques» aux habitants de sa commune.

«Personne n’a l’habitude d’avoir des cadeaux gratuits, surtout quand ça ne vient pas d’une organisation. On a essayé de faire en sorte que ce soit un bon souvenir», conclut-il auprès de France 3.

Cet enthousiaste souhaite maintenant pouvoir répéter cette opération et l’étendre à diverses communes de la région.

Lire aussi:

Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Giuseppe Conte prévoit d’annoncer sa démission ce mardi
L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
Tags:
Puy-de-Dôme, cadeau, Père Noël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook