Société
URL courte
Par
46408
S'abonner

La tempête Filomena est à l’origine d’intempéries exceptionnelles en Espagne, qui touchent notamment Madrid, où l’aéroport est fermé et la circulation ferroviaire et automobile est perturbée. Une partie du pays est en alerte rouge.

D’abondantes chutes de neige, les plus importantes depuis 50 ans, ont semé le chaos dans l’ensemble de l’Espagne et notamment à Madrid. Trois personnes ont trouvé la mort, vient d'annoncer le ministère de l'Intérieur.

Les autorités de la capitale demandent aux habitants de ne pas prendre le volant et de n’avoir recours à la voiture qu’en cas d'extrême urgence et en utilisant des chaînes. Le maire de la ville, José Luis Martinez-Almeida, a également invité les citadins à rester chez eux.

«La journée d'aujourd'hui a été difficile, mais celle de demain va l'être encore plus. La mairie de Madrid va travailler d'arrache-pied mais nous avons besoin que vous restiez chez vous demain», a indiqué José Luis Martinez-Almeida.

Qualifiées d’ores et déjà d’historiques par les météorologistes, ces chutes ont provoqué un arrêt de la liaison ferroviaire, a fait savoir le réseau national des chemins de fer espagnols (Renfe). Le trafic des bus est sérieusement perturbé et des retards ont été enregistrés sur certaines lignes de métro.

L’aéroport international de Barajas, fermé vendredi soir, le restera au moins jusqu’à samedi soir.

Des militaires ont été mobilisés pour sauver des conducteurs pris au piège des chutes de neige. Une centaine de chauffeurs ont été secourus au cours de la nuit.

Le maire de Madrid a déclaré qu'il s'agissait de chutes de neige les plus abondantes depuis 50 ans dans la ville.

L'Agence d'État espagnole de la météorologie (AEMET) a affirmé que le pays était «très probablement confronté aux chutes de neige les plus importantes du XXIe siècle».

Madrid en alerte rouge

Toutes les activités culturelles et récréatives à Madrid sont annulées, les éboueurs ne sortiront pas non plus en raison du danger de dérapage des véhicules. La circulation des poids lourds transportant des marchandises est interdite dans toute la ville.

Les chutes de neige dans la capitale espagnole se poursuivront jusqu'à lundi.

La situation est également difficile dans d'autres régions centrales de l'Espagne. À Tolède, paralysée dès vendredi, des militaires ont été mobilisés pour nettoyer les rues.

La circulation connaît des difficultés sur des centaines de routes du pays, alors que des dizaines ont été complètement fermées.

La tempête Filomena s’est abattue sur la péninsule ibérique le 7 janvier, apportant de la neige, des pluies et des rafales de vent. Dix provinces, dont Madrid, Tarragone, Valence et Saragosse, sont passées en alerte rouge, tandis que l’alerte orange en concerne 19 autres. Une vague de froid est attendue à partir du 11 janvier dans le pays, prévient encore AEMET.

Lire aussi:

«Une catastrophe»: Michel Cymes sur la suspension des activités physiques des enfants pendant la pandémie
«Fait pour dormir»: voici pourquoi il ne faut pas manger au lit
Couvre-feu à 18h: «On a le droit de déroger, alors faisons-le», lance un maire breton
Le Drian: «Il est urgent de dire à l'Iran que cela suffit»
Tags:
morts, neige, Madrid, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook