Société
URL courte
Par
3194
S'abonner

Une association parisienne a pris l’initiative de débarrasser certains quartiers de la ville des graffitis. Elle s’est emparée d’une application de la mairie en y signalant massivement des tags.

Pour la propreté de Paris, les résidents de La Chapelle prennent les choses en main. Réunis par l’association Demain la Chapelle, ils chassent les tags entre les Xe et XVIIIe arrondissements, y compris sur les rideaux métalliques des commerces, relate Actu Paris.

Loïc Guézo, président de Demain la Chapelle, a expliqué au média que lorsque les demandes concernant la mise au point d’un plan anti-tag n’ont pas été prises en compte par les candidats aux municipales, l’association a pris la décision de s’y mettre d’une autre manière: ses membres prennent en photo chaque rideau tagué pour ensuite le signaler via l’application de la mairie DansMaRue.

«Pollution verticale»

D’après le riverain, cette «pollution verticale» de la ville gagne du terrain.

«Nous nous sommes toujours battus contre la pollution horizontale, celle au sol. Nous avons constaté que la pollution verticale, celle liée aux tags, prenait de l'ampleur et que l'aspect visuel du quartier se dégradait», poursuit-il auprès du site.

Il explique par ailleurs qu’un mur déjà tagué ne résiste pas aux tags, car normalement les tagueurs viennent recouvrir les signatures déjà inscrites.

DansMaRue

La chasse de Demain la Chapelle semble avoir porté ses fruits Après 150 signalements «d’anomalies concernant la présence de graffiti sur des rideaux métalliques» effectués en deux mois, de nombreux rideaux ont été nettoyées.

DansMaRue a déjà réagi à cette activité de l’association en se réjouissant sur Twitter que «le tissu associatif parisien» se saisisse de l’application de la mairie pour «améliorer l’environnement de tous».

«Nos amis de Demain la Chapelle ont montré la voie et peuvent témoigner de l’efficacité de leur action. On continue!», est-il indiqué dans un tweet.

Désormais, après l’exemple parlant de Demain La Chapelle, d’autres associations s’apprêtent à lui emboîter le pas pour rendre la capitale plus propre.

«C’est un cercle vertueux, toutes les associations ont vu que ça marchait», conclut l’associatif.

Lire aussi:

Deux voleurs s’accroupissent derrière un caddie pour se cacher de la police à Toulouse
Un policier renversé et projeté au sol après avoir voulu contrôler un individu à motocross à Lyon
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Un sous-marin US était prêt à couler des navires russes au large de la Syrie en 2018, selon Fox News
Tags:
association, Paris, graffiti
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook