Société
URL courte
Par
101223
S'abonner

Invitée sur TMC, Élisabeth Roudinesco a déclenché une polémique en critiquant le nombre croissant de personnes se disant transgenres. La psychanalyste a émis un avertissement concernant les cas où le phénomène touche les enfants.

Dans l’émission Quotidien sur TMC, l'historienne et psychanalyste Élisabeth Roudinesco s’est étonnée du succès des thèses liées à la transidentité et du nombre important de personnes se présentant comme transgenres.

La spécialiste de Freud et Lacan a rappelé que le concept de «troisième sexe» n’était pas fondé. Concédant qu’il existait diverses orientations sexuelles, voire des troubles de l’identité sexuelle, elle a néanmoins déclaré qu’il y avait «beaucoup trop» de transgenres aujourd’hui.

«Il n’y a pas de troisième sexe. Vous vous sentez tous ce que vous voulez: vous êtes bisexuels, fluide… mais reste qu’on ne peut pas créer de troisième sexe. Le transgenre a été inventé à partir de gens qui ont  des problèmes avec leur identité […] Il ne faut pas les discriminer, mais je trouve qu’il y a un peu une épidémie de transgenres aujourd’hui. Il y en a beaucoup trop», a-t-elle expliqué sur TMC.

Ne pas encourager les enfants

Élisabeth Roudinesco s’est également inquiétée que certains enfants puissent se revendiquer transgenres, et soient encouragés en ce sens par des adultes. Lilie, un garçon de 8 ans se considérant comme une fille, avait d’ailleurs été invité sur ce même plateau de Quotidien, en compagnie de sa mère, en octobre.

Dans ce genre de situation, la psychanalyste a appelé à ne pas «assigner» dès le départ l’enfant au sexe qu’il s’est choisi. Elle a souligné qu’il fallait rappeler aux plus jeunes les réalités biologiques, quitte à les laisser décider «plus tard».

«Il y a des gens qui se sentent dans une identité qui n’est pas la leur depuis l’enfance, ça existe. Mais quand un enfant de 8 ans dit qu’il est de l’autre sexe, en quoi est-ce qu’il y est habilité? Il faut lui dire: “Peut-être, mais tu as une anatomie. Tu verras plus tard si tu as envie de changer de sexe”», a ainsi affirmé Élisabeth Roudinesco dans Quotidien.

Suite à ces propos, plusieurs collectifs LGBT ont appelé sur Twitter à signaler la séquence télévisée au CSA.

Lire aussi:

Repas clandestins: deux personnalités dévoilent publiquement leur expérience
Il donne des coups de pied à une voiture de police de Sevran, son interpellation dégénère – vidéo
«Affaire Rafale»: le scandale de trop pour le Parquet national financier?
Tags:
études de genre, sexualité, enfants, transgenre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook