Société
URL courte
Par
7466
S'abonner

Une semaine après les annonces d’Emmanuel Macron, un sondage Elabe montre que pour la majorité des Français, ces nouvelles mesures anti-Covid ne sont ni cohérentes ni justes. En revanche, la confiance de la population dans la vaccination tout comme en l’exécutif, capable de mener une politique efficace, augmente progressivement.

D’après les derniers résultats de L’Opinion en direct, sondage mené par Elabe pour BFM TV, publiés le 7 avril, 80% des Français affirment qu’au cours des quatre semaines à venir ils ne vont pas se déplacer au-delà de 10 kilomètres de chez eux. En revanche, 19% des sondés, soit un Français sur cinq, ont déclaré qu’ils ne respecteront pas cette limite annoncée par Emmanuel Macron le 31 mars et applicable à l’ensemble de la population de l’Hexagone.

Ces annonces ont d’ailleurs fait changer de plan 23% des personnes interrogées qui prévoyaient de partir pour les vacances de printemps, mais qui y ont finalement renoncé. Cependant, 6% envisagent toujours de partir malgré l’instauration d’un nouveau confinement, accompagné d’une interdiction des déplacements interrégionaux. Enfin, 70% des Français n’avaient pas prévu de partir en vacances.

Ni efficaces ni justes

Selon Elabe, la grande majorité des Français voient les nouvelles mesures annoncées par Emmanuel Macron plutôt d’un mauvais œil. 68% croient qu’elles ne sont pas efficaces pour lutter contre l’épidémie, 67% qu’elles ne sont pas cohérentes et 63% estiment qu’elles manquent de justesse. De plus, 59% des participants à l’étude d’opinion pensent que de telles mesures ne sont pas simples à comprendre, et 61% qu’elles ne prennent pas en compte le bien-être psychologique et physique des Français.

Pour 52% des Français, les enjeux économiques sont pris en considération dans ces mesures, alors que 47% ne sont pas d’accord avec une telle évaluation de la situation.

Bien que la confiance des Français en l’exécutif pour mener une politique anti-Covid efficace reste faible (35%), elle a légèrement progressé (+3 points en une semaine), et ce au sein de tous les électorats. Ainsi, d’après les résultats du sondage, 69% (+6) des électeurs d’Emmanuel Macron font confiance aux autorités, contre 42% (+2) pour ceux de François Fillon, 30% (+6) de Benoît Hamon, 26% (+6) de Jean-Luc Mélenchon. C’est chez les électeurs de Marine Le Pen (+8 points, à 20%) que cette augmentation est la plus forte.

De plus en plus confiance dans la compagne vaccinale?

Une progression est d’ailleurs visible quant à la confiance des Français dans la vaccination puisque l’acceptation du vaccin concerne 59% des Français (+4 points en deux semaines). Ainsi, 43% d’entre eux ont l’intention de se faire vacciner dans les prochains mois: 24% certainement, 19% probablement, et 16% ont déclaré avoir déjà reçu au moins une dose de vaccin. Alors que 12% des sondés ne savent pas encore s’ils vont se faire vacciner, 29% n’ont pas l’intention de le faire.

De plus en plus de Français pensent que l’objectif du gouvernement de «proposer le vaccin à tous les Français adultes qui le souhaitent d’ici la fin de l’été» sera atteint: 35% aujourd’hui contre 29% il y a deux semaines. 64% des sondés sont dubitatifs concernant la réalisation de ce plan, un niveau «au plus bas depuis le 10 février», précise le sondage.

Pessimistes sur une réouverture en mai

Enfin, l’étude fait état du pessimisme des Français par rapport à la réouverture prochaine de certains lieux de culture avec des règles strictes et des terrasses promise par le Président pour la mi-mai. En effet, pour 68% des sondés, elle sera reportée.

Dans son allocution du 31 mars, Emmanuel Macron a déclaré que «les efforts d’avril» couplés avec «le déploiement de la vaccination» permettront «à partir de la mi-mai» de commencer à rouvrir progressivement le pays. Aujourd’hui, tous les commerces non essentiels, bien que leur liste soit plus élargie que celle définie il y a un an, doivent rester fermés, et ce jusqu’au 1er mai, au minimum.

Lire aussi:

Visite du «marché du Ramadan» après le couvre-feu, le maire de Vaulx-en-Velin crée la polémique
«Un jour normal à la Guillotière»: une bagarre à coups de truelle sur un marché sauvage de Lyon – vidéo
Krach du bitcoin: le début de la fin pour la célèbre cryptomonnaie?
Un Mig-31 russe intercepte des avions de l'Otan au-dessus de la mer de Barents
Tags:
vacances, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook