Société
URL courte
Par
4315
S'abonner

La maison de vente aux enchères Sotheby’s va mettre aux enchères un diamant estimé à plusieurs millions d’euros, que l’acquéreur pourra payer en cryptomonnaie.

Alors que Tesla a récemment créé la polémique en cessant d’accepter les paiements en bitcoin, jugé trop polluant, les détenteurs de cryptomonnaies pourront toujours se rabattre sur les enchères de la maison Sotheby’s. La vénérable institution américaine s’apprête en effet à ouvrir sa prochaine vente aux devises virtuelles, rapporte SkyNews.

En jeu: un diamant de 101,308 carats, estimé entre 10 et 15 millions dollars (soit entre 8 et 12,5 millions d’euros). L’acquéreur pourra régler cette coquette somme en bitcoin ou en ether s’il le désire. C’est la première fois qu’une pierre d’une taille aussi importante pourra être achetée de la sorte. Une transaction symbolique, au vu de la dimension que revêt le diamant dans l’imaginaire collectif.

«Il s'agit d'un moment véritablement symbolique. Le plus ancien et emblématique objet de valeur au monde peut aujourd’hui, pour la première fois, être acheté grâce une nouvelle monnaie universelle créée par l'homme», explique à Sky News Yu Wenhao, directeur adjoint de la branche bijoux de Sotheby’s Asie.

La valeur de la pierre rend également la vente unique, puisqu’elle fait partie des 10 diamants de plus de 100 carats à ne jamais avoir été mis aux enchères. Un beau caillou donc, mais tout même loin de celui vendu à Genève en 2017, qui détient le record de taille pour un diamant mis aux enchères, avec ses 163,41 carats.

Monté sur un collier d’émeraude, celui-ci s’était envolé à près de 34 millions de dollars (28,5 millions d’euros).

Le bitcoin en berne

Si l’initiative de Sotheby’s acte une forme de reconnaissance à l’endroit des cryptomonnaies, il est peu probable qu’elle arrête la dégringolade de la plus célèbre d’entre elles, le bitcoin, en chute libre depuis quelques semaines.

Ce 22 juin, la devise est en effet passée sous la barre des 30.000 dollars pour la première fois depuis fin janvier. Le bitcoin a notamment pâti du serrage de vis de Pékin qui a récemment demandé à plusieurs plateformes de paiement en ligne d’enquêter sur leurs échanges en cryptomonnaies.

Mi-mai, les annonces de Tesla, informant désormais refuser les paiements en bitcoin à cause de leur impact environnemental, avaient également fait vaciller la cryptomonnaie. Une position finalement tempérée par son directeur général Elon Musk mi-juin.

En Europe, les cryptomonnaies ne rallient pas non plus tous les suffrages. Elles pourraient en particulier poser des problèmes de sécurité, voire favoriser les activités terroristes, soulignait récemment le régulateur financier italien CONSOB.

Lire aussi:

Éboulement sur un chantier: un mort, le trafic TGV de Montparnasse interrompu
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Vladimir Poutine s'exprime sur les nouvelles armes de la Marine russe
Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en baisse en France
Tags:
Sotheby's, vente aux enchères, enchères, diamants, Bitcoin, cryptomonnaie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook