Sports
URL courte
6139
S'abonner

Le coureur cycliste Gianni Moscon, qui avait été disqualifié par le passé du Tour de France pour avoir frappé un adversaire sur le casque, a de nouveau été exclu d’une course, cette fois-ci en Belgique.

Le coureur italien Gianni Moscon, de l’équipe Ineos a été exclu de la semi-classique belge Kuurne-Bruxelles-Kuurne, ce dimanche 1er mars, pour jet de vélo sur un concurrent.

Il a été disqualifié pour «conduite agressive et anti-sportive», selon le jury de la course. Son geste est intervenu à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée, après une chute collective. Envoyé dans un fossé en compagnie de quelques coureurs, Gianni Moscon s’est relevé, et a jeté un des vélos tombés par terre sur un concurrent, comme le montre les images de la chaîne belge flamande Sporza.

Quelques kilomètres plus loin, mis au courant de sa disqualification par une oreillette, le coureur italien a ostensiblement arraché et déchiré son dossard. Les caméras ont immortalisé ces deux scènes, qui n’ont pas tardé à faire le tour des réseaux sociaux.

Une forte tête du peloton

Ce n’est pas la première fois que Gianni Moscon défraye la chronique sportive. En 2018, il avait déjà était disqualifié du Tour de France, pour avoir frappé sur le casque d’un adversaire lors de la 15e étape. Un an plus tôt, son équipe Sky l’avait suspendu pour avoir tenu des propos raciste à l’encontre du coureur antillais Kevin Reza, rapporte le quotidien L’Équipe.

Lire aussi:

«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
«Aphrodisiaque», la viande de chien est réservée aux hommes, dans le nord du Togo
Covid-19, en continu: un total de 5.655 morts enregistré en Angleterre
Tags:
Tour de France, sport, vélo, cyclisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook