Des archéologues sur la piste du tombeau de Cléopâtre

CC0 / ThureSUK / PyramideLes pyramides de Gizeh
Les pyramides de Gizeh - Sputnik Afrique
Des fouilles archéologiques dans la région d’Alexandrie ont mis au jour deux momies, datant du règne de Cléopâtre. D’autres indices laissent à penser que le site pourrait abriter le tombeau de la célèbre reine d’Égypte.

Deux momies d’importance ont été exhumées sur un site égyptien, aiguillant les archéologues sur la trace du tombeau de Cléopâtre, rapporte le Guardian. 

Un sarcophage égyptien (image d'illustration) - Sputnik Afrique
La restauration d’une momie égyptienne en Écosse a réservé une surprise - photos
La découverte a eu lieu à Taposiris Magna, près d’Alexandrie, et a fait l’objet d’un documentaire qui sera prochainement diffusé sur Channel 5.

La chambre funéraire où reposaient les deux corps n’a pas été visitée depuis 2.000 ans, mais des infiltrations d’eau ont tout de même endommagé les dépouilles. Les archéologues ont néanmoins remarqué que les momies étaient recouvertes de feuilles d’or, signe d’un haut statut social.

«Bien que recouvertes de poussière depuis 2.000 ans sous terre, ces momies devaient être spectaculaires à l'époque. Être couvert de feuilles d’or… cela montre qu’ils devaient s’agir de membres importants de la société», affirme le Glenn Godenho, professeur d’égyptologie à l'université de Liverpool, dans le documentaire pour Channel 5.

Après une radiographie, les chercheurs ont établi que les corps étaient ceux d’un homme et d’une femme. Il pourrait s’agir de deux prêtres, ayant vécu à l’époque de Cléopâtre.

D’autres indices

Cette découverte relie Cléopâtre au site de Taposiris Magna et met en lumière la présence d’une importante nécropole dans la région.

Un microphone - Sputnik Afrique
Des chercheurs redonnent voix à une momie égyptienne vieille de 3.000 ans - vidéo
 Kathleen Martínez, qui dirige les fouilles sur les lieux depuis 14 ans, est persuadée que la tombe de la dernière reine d’Égypte s’y trouve.

Les archéologues ont par ailleurs mis au jour la statue sans tête d’un pharaon, qui serait Ptolémée IV, aïeul de Cléopâtre. Dans les ruines d’un temple dédié à Isis, 200 pièces de monnaie ont également été trouvées, frappées du nom et du visage de la mythique reine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала