Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Google dit adieu à son projet d'accès à Internet par des ballons volants

CC0 / geralt / Internet
Internet - Sputnik France
S'abonner
Le projet Loon, lancé afin de développer l’accès à Internet dans les zones les plus reculées avec des ballons stratosphériques, a annoncé ce 22 janvier sur son site la fermeture de son programme ambitieux. Son directeur a expliqué cette décision du fait de l’insuffisance de moyens pour réduire les coûts et créer une entreprise durable à long terme.

Le directeur général du projet Loon de connexion à Internet depuis la stratosphère, Alastair Westgarth, a publié ce vendredi 22 janvier un message touchant pour annoncer la fin de son programme.

«Le voyage de Loon touche à sa fin. Merci à tous ceux qui ont cru en nous et en notre mission de connecter les gens partout», a-t-il annoncé.

Retraçant le parcours effectué pour résoudre le problème de connectivité le plus ardu, à savoir connecter un milliard de personnes dans des zones trop difficiles d’accès ou éloignées, Alastair Westgarth a rendu hommage à son équipe qui avait «abordé et résolu une multitude de problèmes auxquels nous n'aurions même pas pu imaginer faire face lorsque Loon a commencé».

«Développer une nouvelle technologie est risqué»

Un système de communication capable de fournir une couverture Internet mobile sur une superficie de 11.000 kilomètres carrés, 200 fois celle d’une tour cellulaire moyenne, a été développé et une chaîne d'approvisionnement mondiale pour une technologie et une entreprise entièrement nouvelles a été construite.

Il reconnaît néanmoins ne pas avoir réussi à trouver «le moyen de réduire les coûts suffisamment pour créer une entreprise durable à long terme».

«Développer une nouvelle technologie radicale est intrinsèquement risqué, mais cela ne facilite pas l’annonce de cette nouvelle. Aujourd'hui, je suis triste de vous annoncer que Loon va se retirer», a-t-il résumé.

Le projet Loon a été testé avec succès l’année dernière alors que 35 ballons ont été lancés au Kenya pour assurer les connexions d’un opérateur mobile local. Chaque ballon couvrait jusqu’à 80 kilomètres carrés.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала