Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

En Islande, la vaccination n'a pas conduit à l'immunité collective mais protège des cas graves

© AFP 2021 BERTRAND GUAYun centre de vaccination
un centre de vaccination - Sputnik France, 1920, 09.08.2021
S'abonner
Bien que la quasi-totalité de la population soit vaccinée contre le Covid-19, l’Islande enregistre ces derniers temps une flambée des infections. Toutefois, celle-ci n’a conduit à aucun décès. La vaccination semble protéger contre les cas graves sans garantie d’échapper à la contamination, comme l’a estimé l'épidémiologiste en chef.
L’Islande enregistre, depuis fin juillet, une augmentation des cas de Covid-19, bien que la population de cet État insulaire de 360.000 habitants ait été presque entièrement vaccinée. En effet, l’un des premiers pays dans le monde à avoir levé ses contrôles sanitaires pour les voyageurs vaccinés présente un taux de vaccination parmi les plus élevés au monde, 96% des femmes et 90% des hommes de 16 ans ou plus ayant reçu au moins une dose d'un vaccin contre le coronavirus. À la mi-juillet, chaque résident de plus de 16 ans s'est vu recevoir une injection, précise le média Quartz.
Mais face à une forte hausse des cas, elle a introduit, le 23 juillet, de nouvelles restrictions, avec le port de masques à l'intérieur et la distanciation sociale. Les bars et les clubs doivent fermer à minuit et les événements sont limités à 200 participants.

​Des vaccinés tombent malades

Lors d’un briefing organisé par les autorités islandaises à Reykjavík le 5 août, le haut responsable de la police islandaise Vidir Reynisson a déclaré que le nombre d'infections croissant pousse les infrastructures vers leurs limites.
À l’heure actuelle, le pays enregistre plus de cas de Covid-19 parmi les vaccinés que parmi les non vaccinés. Ce qui ne doit étonner personne, étant donné que la majorité des habitants est entièrement vaccinée, a expliqué à Reuters Asthildur Knutsdottir, responsable du ministère de la Santé de l'Islande. «Depuis le 9 juillet, 77% des infections domestiques concernaient des personnes vaccinées».
«Actuellement, il y a 1.072 personnes isolées en Islande en raison du Covid-19, dont dix sont hospitalisées. Environ 97% des personnes infectées présentent des symptômes légers ou inexistants», a-t-elle ajouté. Et de renchérir que selon l'épidémiologiste en chef du pays, Þórólfur Guðnason, les vaccins utilisés en Islande protègent environ 60% des personnes complètement vaccinées contre tout type d'infection causée par le variant Delta du virus et plus de 90% contre les cas graves.
L'épidémiologiste en chef affirme désormais que l'immunisation naturelle est le seul moyen d'atteindre l'immunité collective.

​Peu de décès

Au total, 8.738 infections et 30 décès liés au Covid-19 ont été enregistrés en Islande depuis le début de la pandémie de coronavirus. Le pays n'a signalé en revanche qu'un seul décès en 2021. Ainsi presque aucun décès n’est recensé dans le contexte de cette croissance du nombre de cas. Les données montrent que les personnes vaccinées qui contractent le virus ne développent généralement pas de forme grave.
L'incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint aujourd’hui 419,4 sur 14 jours, selon les données officielles. Le pic atteint en octobre 2020 donnait 292 cas pour 100.000 habitants.
La vaccination efficace ne garantit donc peut-être pas l'immunité collective mais empêche les hospitalisations et les décès. Le pays est en train d’étudier cette tendance. En Islande, la vaccination contre le Covid-19 est facultative et gratuite.
Les restrictions sociales resteront en place jusqu'au 13 août.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала