Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Soupçons de contaminations à la fièvre charbonneuse en Chine, faut-il s’inquiéter?

© REUTERS / Center for Disease ControlDes spores de bactéries d'anthrax
Des spores de bactéries d'anthrax  - Sputnik France, 1920, 18.08.2021
S'abonner
Au moins neuf personnes ont contracté la fièvre charbonneuse dans le nord-est de la Chine. Causée par la bactérie Bacillus anthracis, cette maladie mortelle touche les animaux, mais aussi les hommes et ressurgit périodiquement dans différents coins de la planète.
Alors que le monde entier continue à lutter contre la pandémie de Covid-19, d’autres maladies font parler d’elles. C’est notamment le cas de la fièvre charbonneuse. Ainsi, le South China Morning Post rapporte que dimanche 15 août, neuf habitants de la province du Shanxi, dans le nord-est du pays, ont été hospitalisés avec des symptômes de cette maladie dangereuse.
Quatre des patients ont été transportés à la capitale provinciale pour y être soignés, dont deux ont déjà quitté l’hôpital. Les cinq autres étaient soignés à l'hôpital de leur village. Tous étaient impliqués dans l'industrie du bétail, précise le média.
Lundi 9 août, un patient avec une forme pulmonaire de la maladie a été hospitalisé à Pékin. Selon le China daily, il a contracté la maladie dans la province du Hebei, toujours après avoir été en contact avec du bétail. Son état de santé n’a pas été précisé.

Statistiques pour la Chine

Provoquée par la bactérie Bacillus anthracis, la maladie touche principalement les animaux domestiques et sauvages lorsqu'ils respirent ou ingèrent des spores qui peuvent se trouver dans le sol depuis plusieurs années. Les humains contractent la maladie lorsqu’ils entrent en contact avec des animaux ou des produits d'origine animale infectés, par exemple l’ingestion de viande insuffisamment cuite.
D’après les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies, l’infection a été enregistrée en Chine entre 1955-2014 chez 120.111 personnes. Pour cette période, le taux de létalité était de 3,6%.

D’autres pays

Début août, un cas de la maladie du charbon chez le bétail a été enregistré pour la première fois cette année dans le Dakota du Nord. Deux cas avaient précédemment été constatés chez des animaux dans le Texas, mais aucun cas humain n’y a été signalé.
En février, les autorités sanitaires du Burkina Faso ont fait état de deux décès et une hospitalisation en raison de la maladie.
Quant à la France, la dernière épidémie animale de fièvre charbonneuse a été recensée en juillet 2018 dans les Hautes-Alpes où elle a tué plus de 50 animaux. 103 personnes étaient alors potentiellement entrées en contact avec la maladie, selon l'ARS, mais aucune n’a été contaminée.
Enfin, en Russie, la maladie du charbon a tué en 2016 un enfant de 12 ans dans le district autonome d’Iamalo-Nénétsie, dans le Grand Nord russe, où une vingtaine de personnes ont également été contaminées. L’épidémie avait alors été provoquée par une vague de chaleur qui a entraîné la fonte du permafrost, libérant des bactéries qui y étaient emprisonnées depuis des dizaines d’années.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала