Actualités
URL courte
21546
S'abonner

Ayant plongé en dessous des 10 dollars, le baril de pétrole WTI a poursuivi sa chute pour atteindre ce 20 avril 2020 son minimum historique, à savoir 8,81 dollars. Les traders continuent pourtant de vendre cet actif, le délai des marchés des contrats à terme pour mai expirant mardi.

Le prix des contrats à terme du pétrole WTI pour le mois de mai est tombé à moins de neuf dollars le baril et ce pour la première fois de l’Histoire, indiquent les marchés.

Selon les données disponibles à 18h27, heure de Paris, le prix des contrats à terme a réalisé une chute de 51,78%, tombant à 8,81 dollars le baril. Jusqu’à présent, le minimum historique était de 9,75 dollars le baril. À quelques minutes de cela, le prix du WTI est tombé au-dessus des 10 dollars le baril, enregistrant son minimum depuis le 1er avril 1986.

Cela étant dit, le prix des contrats à terme pour le mois de juin a chuté de 9,63%, à 22,62 dollars le baril, et de ceux sur le Brent à 26,66 dollars le baril, soit une baisse de 5,06%.

Pourtant, les traders continuent à vendre cet actif, le délai des marchés des contrats à terme pour mai expirant mardi.

Chute des prix du pétrole

La pandémie de Covid-19, qui s’est emparée de pratiquement tous les pays du monde, a provoqué une chute record de la demande de pétrole. Les prix ont en outre chuté suite à l’absence d’un consensus au sein de l’OPEP+ sur les baisses de production.

En anticipant une entente en avril, les cours ont commencé à se redresser au début du mois en cours. Toutefois, le consensus n’a pas permis de stabiliser les prix, l’Agence internationale de l'énergie et l’OPEP augurant la poursuite de la baisse de la demande.

Lire aussi:

«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Tags:
pétrole, WTI (light sweed crude)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook