Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des manifestations ont débuté en Bolivie après la présidentielle du 20 octobre 2019. Carlos Mesa, le principal rival d'Evo Morales, a refusé de reconnaître la victoire du Président Morales et l’armée et la police ont exigé que ce dernier quitte le pouvoir. Evo Morales, ainsi que son vice-Président Alvaro Garcia Linera et les dirigeants des deux chambres du parlement ont annoncé leur démission le 10 novembre pour mettre fin aux actions de protestation. M.Morales est parti pour le Mexique qui lui avait accordé l’asile politique.

Articles
Choisir la période
20 articles de plus
  • Cette semaine
  • Ce mois-ci
  • Cette année
  • Tout le temps
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала