Ecoutez Radio Sputnik
    l'aide humanitaire russe pour les habitants de la Syrie

    La notion d’aide humanitaire à la Syrie doit être élargie, selon Vladimir Poutine

    © Sputnik . Dmitry Vinogradov
    International
    URL courte
    Sommet France-Russie-Turquie-Allemagne sur la Syrie (30)
    5230

    La reconstruction de la Syrie discutée lors du sommet d’Istanbul demande des efforts conjoints de toute la communauté internationale, alors que la compréhension de l’aide humanitaire aux Syriens doit être élargie et inclure la reconstruction des infrastructures, a affirmé Vladimir Poutine.

    Le problème de l'aide humanitaire à la Syrie a été parmi les sujets discutés lors du sommet d'Istanbul sur ce pays, a annoncé Vladimir Poutine.

    «Aujourd'hui, une grande attention a été accordée aux questions de l'aide humanitaire à la population de la Syrie et de la promotion du retour des réfugiés dans ce pays. La Russie fait beaucoup dans ce domaine», a déclaré le Président russe.

    Selon lui, le rétablissement de l'économie syrienne est l'affaire du monde entier.

    «Des efforts collectifs de toute la communauté internationale sont nécessaires pour améliorer considérablement la situation dans le pays, résoudre les graves problèmes sociaux et rétablir l'économie», a souligné M.Poutine.

    Cela étant, une expérience positive de coopération internationale dans ce domaine existe, c'est l'opération franco-russe de livraison d'une aide humanitaire à la Ghouta orientale, a constaté le chef d'État russe. Toutefois, un élargissement de cette aide est nécessaire.

    «Aujourd'hui, nous en avons beaucoup parlé et nous avons décidé qu'il fallait élargir le terme d'aide humanitaire et y inclure les livraisons d'équipement médical et de médicaments, la reconstruction des infrastructures et l'approvisionnement en eau», a expliqué Vladimir Poutine.

    Le sommet entre la France, la Russie, la Turquie et l'Allemagne sur la Syrie s'est déroulé ce samedi 27 octobre à Istanbul. La situation en Syrie, l'accord sur Idlib et le règlement politique, en insistant sur l'établissement d'un Comité constitutionnel syrien à Genève qui devrait être reconnu par toutes les parties en conflit en Syrie, ont été à l'ordre du jour. Quant à la zone démilitarisée d'Idlib, la Russie se réserve le droit d'y aider le gouvernement syrien à éliminer les terroristes en cas de provocations de leur part, selon le Président russe.

    Dossier:
    Sommet France-Russie-Turquie-Allemagne sur la Syrie (30)

    Lire aussi:

    Poutine dresse le bilan du sommet d'Istanbul sur la Syrie
    À Istanbul, en voyant le manteau de Poutine, Merkel en a perdu son allemand (vidéo)
    Poutine a parlé vendredi avec Macron par téléphone
    Tags:
    président, restauration, sommet, économie, aide humanitaire, Vladimir Poutine, Ghouta orientale, Idlib, Istanbul, Turquie, Syrie, France, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik