International
URL courte
5913
S'abonner

Le Royaume-Uni est prêt à réviser sa législation pour permettre l'utilisation de tout vaccin efficace contre le Covid-19 avant même qu'il ne soit autorisé, mais uniquement s’il est conforme aux normes de sécurité requises, a indiqué le gouvernement.

Dans un communiqué publié ce 28 août, le gouvernement de Boris Johnson a déclaré qu'il formulerait des propositions afin que l'Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) puisse accorder une autorisation temporaire à tout vaccin contre le Covid-19 à condition que celui-ci soit «sûr et efficace» avant même qu'il n'ait reçu une licence complète.

«Si nous développons des vaccins efficaces, il est important de les mettre à la disposition des patients le plus rapidement possible, mais seulement lorsque les normes de sécurité strictes auront été respectées», a déclaré dans un communiqué Jonathan Van-Tam, le chef adjoint des services sanitaires britanniques, dans un communiqué publié sur le site du gouvernement.

Le nouveau règlement permettrait aux vaccins contre le coronavirus d’avoir une approbation d'urgence afin que la population puisse être vaccinée avant même la fin du processus complet de licence. En règle générale, les vaccins ne sont utilisés qu'après l’achèvement du processus qui peut prendre plusieurs mois.

Le Royaume-Uni a précisé toutefois que cette décision était «une mesure de précaution» et ne serait utilisée qu'en dernier recours en cas de justification urgente de santé publique.

La pandémie

Le premier vaccin contre le Covid-19
© Photo. Service de presse du ministère de la Santé
Le pays enregistre l'un des taux de mortalité au Covid-19 les plus élevés au monde et est le pays le plus durement frappé avec plus de 41.535 décès. Il est suivi par l'Italie, 35.445 morts, et la France, 30.549 morts.

L’épidémie de Covid-19 a fait 832.336 morts dans le monde depuis l'apparition de la maladie fin décembre en Chine, selon un bilan de l'AFP établi à partir de sources officielles ce 28 août. Les États-Unis demeurent le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 180.857 décès pour 5.869.692 cas recensés, d’après l'université Johns-Hopkins.

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Des journalistes du Monde touchés par un bombardement dans le Haut-Karabakh, deux d’entre eux sont blessés
Kremlin: des agents de la CIA travaillent avec Navalny, lequel avait déjà reçu des consignes auparavant
Tags:
Royaume-Uni, Covid-19, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook