Santé
URL courte
98616
S'abonner

Un généticien britannique balaie les mythes les plus répandus sur une alimentation saine, affirmant que nombre de conseils dans ce domaine ne sont pas étayés par la science.

Manger moins gras et moins sucré, boire au moins huit verres d'eau par jour, ne jamais sauter le petit-déjeuner et faire plus d'exercices: ces conseils nous sont donnés à travers les médias, les brochures dans les cabinets médicaux et même les étiquettes de certains aliments.

Or, une grande partie de ces conseils n’est pas étayée par la science et certains peuvent être tout simplement faux, constate le généticien Tim Spector dans un article du Daily Mail. Dans ce contexte, il dissipe les mythes les plus répandus sur une nourriture saine.

Petit-déjeuner

Ainsi, selon lui, l’affirmation «si vous sautez le petit-déjeuner, vous prendrez du poids» est complètement fausse.

Il rappelle l’analyse des études sur le petit-déjeuner qui a été publiée dans le British Medical Journal en 2019 et qui constate l’absence de toute preuve pour étayer l'affirmation selon laquelle sauter des repas fait prendre du poids.

Sel

Il balaie également l’affirmation sur les dangers du sel.

«Depuis 20 ans, les gouvernements nous encouragent à réduire notre consommation et l’on nous dit que la réduire à moins de six grammes (une cuillère à café et quart) par jour est la clé pour réduire la tension artérielle, les accidents vasculaires cérébraux et les maladies cardiaques», rappelle Tim Spector.

Pourtant, la réduction de la pression artérielle résultant de la réduction du sel est étonnamment faible et cliniquement insignifiante, note-t-il.

Véganisme

Il évoque également le régime végétalien. Le nombre de végétaliens au Royaume-Uni a presque quadruplé entre 2014 et 2019, un Britannique sur huit se décrivant comme végétalien ou végétarien. Mais ce régime est-il vraiment aussi sain que nous le croyons?

Selon lui, qu’une saucisse soit à base de porc ou de substituts de viande, qu’un hamburger soit au bœuf ou au soja, ils sont tous hautement transformés et riches en calories, en graisses saturées et en sel. Tandis que les bâtonnets de poisson végétaliens contiennent jusqu’à 40 ingrédients artificiels.

Pour ce qui est du lait, rien ne prouve que les produits à base de plantes soient plus sains que le lait de vache. Beaucoup sont dépourvus de nutriments tels que le calcium, le fer et la vitamine B12 présents dans les produits laitiers et peuvent contenir des niveaux excessifs de produits chimiques et d'additifs.

Poisson

Tim Spector évoque aussi les nombreux messages adressés au consommateur affirmant que le poisson est l’un des aliments les plus sains. Or, des niveaux élevés d'antibiotiques sont utilisés pour aider les poissons d'élevage à se développer.

«Notre obsession pour le poisson a été manipulée par les entreprises d'aliments et de compléments alimentaires», affirme-t-il.

En fait, les preuves que les suppléments d'oméga-3 sont bénéfiques pour la santé sont inexistantes.

Lire aussi:

Caricatures: Macron se prononce pour la première fois depuis la polémique sur ses propos
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme attaque des policiers au centre de Moscou, il y aurait des blessés
Tags:
mythes, poisson, sel, menu végétarien, alimentation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook