Santé
URL courte
5496
S'abonner

Une barre protéinée pour démarrer la journée, un yaourt aux fruits en guise de collation et une boisson sportive lors d’un effort: nombreux sont les adeptes de cette routine considérée comme bonne pour la santé. Mais est-ce vraiment le cas? Pas toujours, affirme une nutritionniste russe.

Cinq aliments réputés bons pour la santé mais qui sont en réalité mauvais ont été répertoriés pour le journal Komsomolskaïa Pravda par la nutritionniste Zinaïda Medvedeva, du centre Alimentation saine.

Barres protéinées

Ainsi, elle a appelé à faire attention aux barres protéinées. Selon elle, outre les protéines sèches, les baies séchées, les noix et les graines, ce produit contient souvent des flocons de céréales hautement transformés avec ajout de grandes quantités de sucre et d'édulcorants.

C’est en raison de sa teneur élevée en sucres et en glucides rapides que cette barre ne peut pas être qualifiée de collation saine. En effet, juste après l’avoir mangée, il y aura une poussée d'énergie assez rapidement suivie de fatigue et de faim.

Boissons sportives

Zinaïda Medvedeva a également dissipé le mythe sur les bienfaits des boissons sportives aux vitamines. Selon elle, outre des nutriments, elles contiennent d’importantes quantités de glucose et de fructose –jusqu'à 30 grammes pour 300 millilitres– soit à peu près la même proportion que dans des boissons comme le Coca-Cola.

Elle a rappelé dans ce contexte les dangers du fructose cristallin, dont l'abus peut causer des problèmes intestinaux allant jusqu’au cancer.

Yaourts

Les yaourts aux fruits sont loin d'être aussi sains que ne le vante la publicité de ce produit. En effet, ils ne contiennent presque pas de vitamines mais sont par contre riches en additifs sucrés et en purée tirée de produits hautement transformés qui recèlent beaucoup de sucre. Zinaïda Medvedeva a recommandé de confectionner un produit maison en achetant du yaourt nature et des fruits et en les mélangeant chez soi.

Viande

La nutritionniste a également appelé à éliminer du menu la viande rouge transformée, comme les saucisses, le cervelas et la poitrine fumée. Selon elle, la consommation de produits à base de viande qui a subi une transformation, que ce soit par salage, séchage, conservation ou fermentation, peut provoquer un cancer du côlon.

Du point de vue de la cancérogénicité, la viande ordinaire est presque aussi mauvaise. En outre, elle augmente le risque de maladies cardiovasculaires, y compris l'insuffisance cardiaque. La viande rouge ne doit pas être consommée plus d'une fois par semaine et doit être cuite à une température entre 60 et 70 degrés, a-t-elle affirmé.

Beurre

Le dernier sur cette liste de produits mauvais pour la santé est le beurre. Zinaïda Medvedeva a noté qu’il ne faudrait pas dépasser 10 grammes par jour. Si cette norme n’est pas respectée, le taux de cholestérol augmentera, entraînant la formation de plaque dans les vaisseaux et compliquant le fonctionnement du système cardiovasculaire, ce qui perturbera l'afflux sanguin à tous les organes, avant tout au cerveau, au risque de provoquer une crise cardiaque ou un AVC.

Lire aussi:

«Ce n’est pas à l’Azerbaïdjan de faire la loi en France!»: une maire menacée pendant des années par Bakou
Moscou invite Washington à sauver les Américains au lieu de lutter contre le vaccin russe
Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Tags:
santé, barres protéinées, boissons énergisantes, beurre, viande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook