Santé
URL courte
Par
3250
S'abonner

Le lien entre la qualité de la nourriture et la santé est évident, mais aliments délicieux et aliments sains ne vont pas toujours de pair. L'alimentation doit fournir les nutriments nécessaires à l'organisme, car leur excès ou leur carence peut avoir des risques pour la santé. Une nutritionniste explique à Sputnik les risques pour l’immunité.

Les produits alimentaires sont capables non seulement de renforcer l'immunité, mais également de la réduire. De quoi vaut-il mieux s’abstenir? La nutritionniste Irina Lizoune a répondu aux questions de Sputnik.

Ainsi, les principaux ennemis de l'immunité sont le sucre et les acides gras trans (AGT), a-t-elle affirmé.

«Une consommation excessive de sucre risque d’altérer la microflore et cette dernière lie les réactions immunitaires du corps. Les AGT apparaissent, par exemple, lorsque des plats sont frits dans de l'huile plusieurs fois ou lorsque les huiles végétales servent à fabriquer quelque chose ressemblant aux huiles animales. Ainsi, la margarine ressemble au beurre. Les AGT se trouvent en grandes quantités dans les plats précuisinés et affectent notamment le système immunitaire», a-t-elle expliqué.

En outre, le système immunitaire réagit négativement aux additifs E, exhausteurs de goût, arômes et colorants.

«La présence en elle-même d’un colorant dans un aliment n'apportera rien de négatif, mais si l’on mange régulièrement un produit avec des colorants ou des arômes, l'impact total pourrait se révéler négatif», a poursuivi Irina Lizoune.

La nourriture «aux calories vides»

Une alimentation monotone riche en graisses et en glucides est dangereuse pour l'immunité.

«Ce qui est particulièrement mauvais pour la santé, c’est la nourriture aux calories vides. Lorsque nous mangeons des aliments naturels, que nous mangeons varié, nous bénéficions de la gamme entière de vitamines, oligo-éléments, antioxydants, tout ce dont a besoin notre système immunitaire. Mais si le menu ne contient que des pommes de terre, des pâtes, du porc et des concombres, il peut y avoir une carence en vitamines, oligo-éléments et antioxydants. Ceci est également vrai pour la restauration rapide», a encore noté Irina Lizoune.

Or, tout manque sera critique pour le système immunitaire, a-t-elle fait remarquer pour conclure.

Lire aussi:

Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Assassinat du général Soleimani: Téhéran dévoile ceux qui seront ciblés par vengeance
Tags:
immunité, vitamines, alimentation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook