Santé
URL courte
Par
4451
S'abonner

Alors que la Russie, après avoir enregistré le premier vaccin mis au point contre le Covid-19 au monde, est en train d’élaborer encore 45 moyens de lutte différents, elle dispose en outre d’un test capable de révéler en deux heures 24 agents infectieux différents, a dévoilé un scientifique russe sur la chaîne Rossiya 24.

Les scientifiques russes possèdent un test pouvant détecter en deux heures 24 infections, a expliqué le directeur adjoint de l’Institut central de recherches en épidémiologie du service russe des Droits des consommateurs et du bien-être humain (Rospotrebnadzor), Alexandre Gorelov.

«En particulier, notre institut a mis au point un système de test permettant d'identifier en deux heures dans un échantillon prélevé à l’arrière de la cavité bucale et du nez les 24 agents infectieux principaux, dont trois agents d'infection du coronavirus, quatre coronavirus saisonniers, les grippes A, B et d’autres selon la liste, le rhinovirus, la paragrippe etc.», a-t-il déclaré sur la chaîne Rossiya 24.

45 substances contre le coronavirus

En outre, le scientifique a expliqué que la Russie était en train de développer 45 moyens de lutter contre la nouvelle infection par coronavirus différents, sur 14 plateformes.

Alexandre Gorelov a précisé que le choix du type de vaccination en Russie était réglementé.

«La compétition entre écoles scientifiques à laquelle nous sommes actuellement confrontés identifiera le vainqueur. Et le produit qui sera le plus efficace et le plus sûr sera placé dans le répertoire national», a-t-il conclu.

C’est en août que la Russie a enregistré le premier vaccin mis au point contre le coronavirus au monde, le Spoutnik V. Il a été développé par le centre Gamaleïa et est produit conjointement avec le Fonds d'investissements directs russe.

Lire aussi:

Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Les anciens amis du terroriste de Conflans témoignent
Tags:
santé, Covid-19, Russie, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook