Ecoutez Radio Sputnik
    jus d'orange

    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français

    CC0 / JESHOOTS-com
    Sci-tech
    URL courte
    231655
    S'abonner

    Les jus de fruits et les sodas, même consommés en petite quantité, peuvent entraîner le développement du cancer, ont annoncé des médecins français dans une étude.

    Les médecins de l'équipe NutriNet-Santé ont mené une étude qui a révélé le lien entre la consommation de jus de fruits 100% naturels et de sodas et l’augmentation du risque de cancer.

    Les résultats ont été publiés sur le site du British Medical Journal.

    La recherche a porté sur un large échantillon d'adultes volontaires (plus de cent mille citoyens français, dont la moyenne d’âge était de 42 ans). Ceux-ci ont été interrogés sur leur âge, sexe, éducation, incidence de cancers parmi les membres de la famille, activité physique et présence de mauvaises habitudes, en particulier le tabagisme. Ils ont été suivis entre 2009 et 2018.

    Risque de cancer en hausse

    Les médecins ont découvert un lien entre la consommation de boissons sucrées, y compris les jus de fruits 100% naturels, et l'augmentation du risque de cancer, surtout celui du sein. Ils soulignent aussi qu’il s’agit même d’une consommation en petite quantité.

    «Une augmentation de 100 ml de la consommation moyenne quotidienne de boissons sucrées a été associée à une augmentation d’environ 18% du risque de cancer», est-il indiqué dans l’étude. De plus, «lors de sous-analyses, la consommation de jus de fruits 100% naturels et celle de boissons sucrées [...] ont été toutes deux associées à un risque plus élevé de cancer en général».

    Les médecins ont tout de même précisé que ces résultats devaient être mis en perspective via d’autres études menées à plus grande échelle.

    Ils suggèrent néanmoins que les boissons sucrées, largement consommées dans les pays occidentaux, pourraient représenter un facteur de risque considérable pour le développement du cancer.

    Auparavant, des spécialistes américains avaient fait savoir que la consommation de jus de fruits était moins dangereuse que celle des boissons sucrées et avaient indiqué que la quantité maximale journalière de jus pour un adulte était égale à 240 millilitres.

    Tags:
    France, chercheurs, santé, cancer
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik