Ecoutez Radio Sputnik
    Fouilles archéologiques dans la gorge de Djerdap à trois kilomètres de Lepenski Vir

    Squelette, hache, bois de cerf: une «série noire» serbe de la fin du Mésolithique? - photos

    © Photo. Душан Борић
    Sci-tech
    URL courte
    2160
    S'abonner

    L’équipe de Dusan Boric, archéologue de l'Académie italienne d'études avancées à l’Université de Columbia, a découvert en Serbie, près de Vlasac, un squelette complètement conservé daté de 6.500 av. J.-C. Il s’agit d’une importante découverte dont Sputnik a été informé par Dusan Boric lui-même.

    Une équipe d’archéologues, dirigée par Dusan Boric, de l'Académie italienne d'études avancées à l’Université de Columbia, a découvert un squelette complètement conservé dans la gorge de Djerdap à trois kilomètres de Lepenski Vir (campement de chasseurs mésolithiques, découvert sur le territoire actuel de la Serbie en 1965, ndlr). Les scientifiques supposent qu’il date de la fin du Mésolithique.

    «À ce jour, tout indique qu’il s’agit d’un enterrement de la fin du Mésolithique, parce ce que dans cette région, c’est un enterrement typique pour cette période. Le squelette est couché sur le dos, les bras sur les os du bassin, parallèlement au Danube, la tête étant toujours orientée en aval du fleuve. C’est une sorte de modèle qui permet de supposer qu’il s’agit bien de la fin du Mésolithique. Différents objets découverts dans cet enterrement en témoignent également», a raconté Dusan Boric à Sputnik.

    Des bois de cerf peu communs

    Un outil en bois de cerf a également été découvert dans la tombe. L’équipe n’avait trouvé d’objets similaires dans aucun des sites funéraires explorés entre 2006 et 2009.

    «De toute évidence, ces fragments en bois de cerf auraient pu faire partie d’une hache. À la fin du Mésolithique, les gens n’avaient pas encore de haches en pierre polie. Les outils en pierre sont apparus plus tard, à l’époque du Néolithique qui n’est arrivé dans cette région que plusieurs centaines d’années après le moment auquel se rattache l’inhumation que nous avons découverte», a indiqué l’archéologue.

    Скелет пронађен на локалитету Власац.
    © Photo. Душан Борић
    Un squelette complètement conservé daté de 6.500 av. J.-C.

    Et d’ajouter que la hache dans la tombe pourrait signifiait que ce squelette avait appartenu à un homme qui s’en servait de son vivant.

    Précurseur de la culture de Lepenski Vir

    Les outils et les parures en dents de carpe et coquillages exotiques, retrouvés en amont par le groupe d’archéologues dans 16 sépultures des alentours, laissent penser également à la fin du Mésolithique, quand cette région de la Serbie contemporaine était massivement habitée par des chasseurs-cueilleurs et des pêcheurs. Leur présence a laissé des traces par endroits dans la gorge de Djerdap, ainsi que sur la rive roumaine du Danube.

    «Cette découverte d’une importance particulière aidera les chercheurs serbes et américains dans le cadre de la coopération entre l’Université de Columbia et l'Institut archéologique de Belgrade, à en apprendre davantage sur la période précédant l’essor de la célèbre culture de Lepenski Vir», a souligné Dusan Boric.

    Et si c’était un assassinat?

    Une arme de silex en contact avec le corps de cet homme dans la zone du bassin a attiré l’attention des archéologues qui n’ont pas exclu une mort violente. Ce décès aurait pu résulter d’un conflit avec un autre représentant du même groupe ou d’une guerre avec un autre groupe.

    D’où venaient ces gens et comment ces chasseurs sont devenus agriculteurs?

    «Nous entendons mener des fouilles également dans d’autres endroits dans la gorge de Djerdap, […] supposant la présence de couches archéologiques encore plus anciennes. Notre objectif est de comprendre comment se produit le passage de la chasse et de la pêche à l’agriculture et à l’apparition des premiers fermiers», a résumé Dusan Boric.

    На једном од локалитета у Србији — Душан Борић са колегиницама Јеленом Вер и др Иваном Живаљевић.
    © Photo. Душан Борић
    Des fouilles archéologiques

    Le site archéologique de Lepenski Vir se trouve dans la gorge de Djerdap, sur une terrasse basse du Danube. C’est le centre d’une des plus importantes cultures de la Préhistoire. L’origine de la culture de Lepenski Vir remonte aux premières populations européennes de chasseurs-cueilleurs de la culture de Brno-Predmosti (fin de la dernière ère glaciaire).

    Tags:
    Danube, découverte, fouilles, archéologues, Serbie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik