Sci-tech
URL courte
4716
S'abonner

Le FBI a mis en garde contre les téléviseurs connectés, qui constitueraient un moyen pour les pirates informatiques d’accéder à votre routeur. La caméra et le micro de certains appareils pourraient même être utilisés pour vous espionner.

Dans le cadre de ses Mardis de la technologie, la section de Portland du FBI (Oregon) a publié un communiqué, le 26 novembre, dans lequel elle alerte sur les dangers que peuvent représenter les téléviseurs connectés. Après les soldes du Black Friday, nombreux sont ceux qui ont pu se procurer ces télévisions intelligentes, qui permettent d’accéder à certaines plateformes, comme Netflix ou YouTube.

Les smart TV, connectées au routeur du domicile, constituent donc un point d’accès aisé vers celui-ci, a prévenu le FBI. De plus, certains appareils comportent une fonction de commande vocale ou de reconnaissance faciale via un micro et une caméra intégrés, et pourraient être piratés pour vous espionner.

Quelles précautions prendre?

Le FBI de l’Oregon suggère tout d’abord de s’informer sur les différentes fonctionnalités de votre téléviseur, par exemple en tapant le nom du modèle dans un moteur de recherche. Il vaut mieux ne pas compter sur les paramètres par défaut de la TV, mais définir ou changer le mot de passe, et vérifier si certaines applications sont susceptibles de collecter, stocker et utiliser vos données.

Si votre télévision est équipée d’une caméra et d’un micro, il vaut mieux les désactiver lorsque vous ne la regardez pas. Recouvrir l’œilleton de la caméra d’un ruban adhésif noir peut aussi faire l’affaire. Enfin, il est également recommandé de vérifier si le constructeur propose des mises à jour de sécurité pour l’appareil.

Votre télévision vous regarde

En septembre, le Washington Post avait publié une enquête sur la gestion des données par certaines marques de téléviseurs intelligents, telles que Samsung ou LG. L’enquête a révélé que certains modèles transmettent de nombreuses informations sur le contenu diffusé afin d’en informer leurs partenaires publicitaires, peu importe que la source vienne du câble, d’une application ou d’un lecteur DVD.

Les fabricants ont assuré qu’il ne s’agissait que d’un moyen pour proposer un contenu plus personnalisé. D’après le journal américain, ces données seraient mises en commun avec celles de notre téléphone, tablette, et ordinateur.

Selon la dernière étude Elabe, les Français passent en moyenne 3 heures et 36 minutes par jour devant le petit écran.

Lire aussi:

L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Notre-Dame: les experts forestiers jugent la nouvelle charpente en chêne «résolument moderne» - vidéo
Il rate son arrêt de train et menace une contrôleuse avec un couteau en Savoie
Tags:
microphone, caméra, hackers, télévision, espionnage, FBI
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook