Sci-tech
URL courte
0 42
S'abonner

Les images les plus détaillées de la décomposition d’une comète, qui était déjà passée à côté de la Terre pendant la période de la construction des grandes pyramides d’Égypte, ont été enregistrées par le télescope Hubble et publiées la NASA.

Le télescope spatial Hubble de la NASA et de l'ESA a enregistré la décomposition de la comète C/2019 Y4, informe le site de la NASA. Ce sont les images les plus détaillées du processus de désintégration du noyau de la comète que les astronomes ont actuellement.

Étant donné que la fragmentation est rapide et imprévisible, il est difficile pour les scientifiques de connaître avec certitude les causes de cette décomposition de C/2019 Y4. Ils considèrent que la comète est en train de se décomposer à cause d'une rupture du noyau sous l'effet de l’évaporation de gaz. Alors que l’intensité de la sortie des gaz des entrailles de la comète augmente et se produit de manière irrégulière, la vitesse de rotation du noyau augmente, ce qui entraîne sa fragmentation.

«C'est vraiment fascinant, parce que ces événements sont très spectaculaires, et parce qu'ils ne se produisent pas très souvent. La plupart des morceaux de comètes sont en général trop obscures pour être visibles. Des événements de cette ampleur se produisent une ou deux fois par décennie», a expliqué Quanzhi Ye, chef de l'équipe d'observation du télescope Hubble de l'université du Maryland.

Premières observations

Il s’agit des premières observations qui permettent de suivre en détail la dynamique de désintégration du noyau de la comète qui se produit assez rapidement.

Les scientifiques estiment que le processus observé pourrait être l'un des principaux mécanismes de la mort des comètes et que d'autres observations de C/2019 Y4 aideront à le comprendre.

La comète C/2019 Y4

La comète qui se décompose lors des observations se trouvait à l'intérieur de l'orbite de Mars, à environ 145 millions de kilomètres de la Terre. La comète, ou plutôt ce qui en restera, sera à son point le plus proche de la Terre le 23 mai. Le corps céleste sera alors à environ 115 millions de kilomètres de notre planète et, le 31 mai, il ne passera qu'à 37 millions de kilomètres du Soleil.

La comète C/2019 Y4 a été découverte le 29 décembre 2019 par le Système d'alerte ultime d'impact d'astéroïde (ATLAS) situé à Hawaï. Jusqu'à la mi-mars, sa luminosité s'est renforcée, puis soudain la comète a commencé à se ternir.

Elle était déjà passée près de la Terre au début du IVe millénaire avant J.-C., pendant la période de la construction des grandes pyramides d’Égypte.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Tags:
NASA, espace, comète
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook