Sci-tech
URL courte
Par
16415
S'abonner

Lancée le 23 novembre depuis l'île de Hainan, la sonde chinoise qui doit prélever des échantillons de roches lunaires a été placée sur l’orbite de notre satellite après 112 heures de vol.

Le Chang'e 5, sonde spatiale missionnée pour ramener des échantillons lunaires, a atteint ce samedi 28 novembre l’orbite de la Lune, annonce l'agence spatiale chinoise CNSA.

«L'appareil Chang'e-5, après avoir volé environ 112 heures vers la Lune, a lancé avec succès le moteur 3000N à une distance d'environ 400 kilomètres du satellite naturel de la Terre. Il a fonctionné en mode normal pendant environ 17 minutes, puis s'est éteint. La sonde a effectué un freinage et a été placée sur l'orbite de la Lune», indique un communiqué.

Au cours de son vol, l'appareil a effectué deux corrections d'orbite. Il pèse plus de huit tonnes et comprend quatre parties, dont un orbiteur qui restera en orbite de la Lune, un atterrisseur qui atterrira sur sa surface, ainsi qu’un module de remontée et une capsule qui effectuera un retour vers la Terre.

Le moment venu, l’atterrisseur et le module de remontée se sépareront des parties restantes et effectueront un atterrissage sur la face visible de la Lune, près du Mons Rümker, un massif montagneux d'une altitude de plus de 1.000 mètres.

À l’issue de cette mission qui doit durer 23 jours, l’appareille devra avoir collecté environ 2 kilogrammes de régolithe. Il s'agit du premier vaisseau spatial en 44 ans à être envoyé pour la collecte de roches lunaires. En cas de succès, la Chine deviendra le troisième pays après les États-Unis et l'URSS à avoir mené à bien une telle mission.

Lire aussi:

«Pas de ministres, pas d’hommes politiques»: Pierre-Jean Chalençon s’explique après sa garde à vue
«On n’a pas été écouté»: un réanimateur fait la leçon à Jean Castex
Repas clandestins: deux personnalités dévoilent publiquement leur expérience
Tags:
Terre, Lune, Chang'e 5, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook