Ecoutez Radio Sputnik

    Dossier

    International

    Expulsion de diplomates russes et riposte

    S'alignant sur Londres et attribuant à Moscou la responsabilité de l'empoisonnement de l'ex-agent double Sergueï Skripal, les États-Unis ainsi que 18 pays de l'Union européenne, rejoints notamment par l'Ukraine, le Canada, la Norvège et l'Australie, ont annoncé depuis le 25 mars plus de 120 expulsions de diplomates russes.

    Moscou a annoncé les mesures de rétorsion à l'encontre des États-Unis, expulsant à son tour 60 diplomates. Puis, la Russie a informé du renvoi de diplomates d'autres pays occidentaux, dont quatre diplomates français, dans le cadre de l'affaire Skripal. Le total des représentants diplomatiques renvoyés par la Russie est identique au nombre de Russes expulsés.