Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ce qu'on fait peut-être d'ores et déjà pour réduire le risque de décès prématuré

CC0 / stevepb / Un aspirateur
Un aspirateur - Sputnik France
S'abonner
Même si les tâches ménagères sont un cauchemar pour certains, la science estime qu’elles seraient capables de réduire le risque de décès prématuré. Ainsi, cinq minutes d'activité physique modérée par jour réduiraient de moitié le risque de décès chez les adultes, selon une étude publiée par le Daily Mail.

Des chercheurs de l’École norvégienne des sciences du sport, basée à Oslo, ont affirmé que passer l'aspirateur ou tondre la pelouse pouvait être considéré comme une activité physique modérée. Mais une heure d'activité légère, comme par exemple nettoyer la vaisselle ou cuisiner, réduirait également les risques d’une mort prématurée au cours des six prochaines années, relate une étude reprise par le Daily Mail.

«L'activité physique, quelle que soit son intensité, réduit le risque de décès», a affirmé Charlotte Edwardson, de l’université de Leicester, co-auteure de l’étude.

Elle a fait remarquer qu’en cas de manque d'activité physique modérée, il suffisait de faire plus d'activités légères en restant debout.

alcool - Sputnik France
Des scientifiques révèlent les bienfaits de l’alcool pour la santé des personnes âgées
Les scientifiques ont analysé huit études consacrées au sujet portant sur 36.000 adultes. Tous les volontaires avaient au moins 40 ans et portaient un dispositif spécial permettant de suivre leurs activités quotidiennes. Ils ont été divisés en quatre groupes, en fonction de leur activité, et ont été suivis pendant près de six ans.

«Seulement 24 minutes de marche rapide par jour»

Environ 6% des participants sont décédés au cours de l’étude. Ceux qui avaient une activité minimale, soit environ une heure d'activité légère à cinq minutes d'activité modérée de plus que le groupe le moins actif, étaient 52% moins susceptibles de mourir. Les membres du deuxième groupe présentaient un risque de décès prématuré réduit de 66%, alors que pour les plus actifs, le chiffre passait à 73%. Le risque se trouvait réduit au minimum à 300 minutes d'activité légère et 24 minutes d'activité modérée.

Tom Yates, également de l'université de Leicester, a qualifié ces résultats de «fantastiques».

«Il a déjà été largement admis que plus d'activité physique est bénéfique pour la santé. Cependant, cette étude prouve les bienfaits pour la santé de seulement 24 minutes de marche rapide par jour ou d'autres formes d'activité physique d'intensité modérée», a-t-il noté.

L'étude a également révélé que rester assis plus de neuf heures par jour, soit une journée complète de travail, fait plus que doubler le risque de décès prématuré.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала