France
URL courte
6620
S'abonner

L'Éducation nationale a passé une commande de plusieurs centaines de milliers de masques transparents pour les professeurs des écoles maternelles qui pourront ainsi communiquer plus facilement tout en luttant contre la propagation du Covid-19.

Tous les enseignants de l'école maternelle et ceux ayant dans leur classe des élèves malentendants seront bientôt équipés en masques «inclusifs», ces masques transparents qui permettent de lire sur les lèvres, a assuré dans une article du Journal du dimanche (JDD), relayé par l’AFP, la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel.

«Plus de 100.000 masques seront fabriqués d'ici à la fin du mois. Des masques transparents, réutilisables, lavables 25 fois à 60°C, qui vont être disponibles en grand nombre dans le courant de l'automne», a-t-elle indiqué.

Ils serviront notamment à «l'Éducation nationale, qui va en commander à l'usage des professeurs qui ont un élève sourd et pour tous les enseignants de maternelle», a-t-elle précisé.

Depuis la rentrée, le masque est devenu obligatoire pour tous les enseignants et les élèves à partir du collège, ce qui peut engendrer des difficultés de compréhension, notamment auprès des personnes malentendantes et sourdes, mais aussi des plus petits, en plein apprentissage du langage et de la lecture.

Actuellement, cinq modèles de masques transparents sont homologués, dont deux ont été conçus dans des entreprises employant des personnes handicapées, a poursuivi Sophie Cluzel.

«Les entreprises adaptées à la fabrication de ce masque inclusif espèrent arriver à 80.000 masques par mois, et les autres producteurs montent en cadence», a encore noté Sophie Cluzel à France Info.

Pour cette rentrée, quelque 385.000 enfants en situation de handicap ont repris le chemin de l'école, 6% de plus que l'an passé, a-t-elle rappelé.

Masques hors du commun

Un Français avait précédemment imaginé un masque spécial pour un tout autre usage, afin de prendre un verre tout en respectant les gestes barrières. Son objet, baptisé «siroteur», dispose d’une ouverture centrale.

En outre, une société japonaise a inventé un masque de protection spécial pour la piscine qui ne glisse pas dans l'eau.

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Tags:
masques, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook