International
URL courte
Par
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)
13433
S'abonner

Le Covid-19 est au centre de toutes les discussions en ce début d’année 2020. Comment ne pas être perdu parmi ce flux quotidien d’informations. Pour vous aider à y voir plus clair, Sputnik revient à l’essentiel en 20 faits.

Il y a tant à savoir sur le nouveau coronavirus. Mais avec autant d’informations, il est possible de s’y noyer. Sputnik vous résume le plus important sur la maladie en 20 faits.

  1. Dans le monde, plus de 185.000 personnes testées positives au coronavirus ont guéries au 01 avril. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, le virus est bénin pour 80% de la population qui n’auront pas besoin d’aide médicale. L’hospitalisation est nécessaire dans un cas sur cinq, souvent chez les personnes âgées et/ou qui souffrent de maladies chroniques.
  2. Si le Covid-19 épargne en grande majorité les enfants, des cas de décès chez des mineurs sans maladies chroniques ont été recensés: une adolescente de 16 ans en France et une de 12 ans en Belgique, et un adolescent de 13 ans à Londres. Des faits rares qui pourraient s’expliquer par: 
    «Une susceptibilité génétique sous-jacente de la manière dont le système immunitaire interagit avec le virus», affirme à l’Obs le Dr Nathalie MacDermott, enseignante au King’s College.
  3. L’origine animale du SRAS-CoV-2 n’est pas expressément établie. Mais si le virus est dangereux au contact d’un homme, il peut donc se promener dans le monde animal et de nouveau infecter l’homme.
  4. Bien que l’origine du Covid-19 ne soit pas établie, il ne s’est pas échappé d’un laboratoire. Plusieurs analyses ont été faite sur une origine artificielle du coronavirus… sans succès.
  5. Au début de l’infection, le nouveau coronavirus se développe dans la gorge et les voies respiratoire, puis descend jusqu’à parfois atteindre les poumons. C’est pourquoi la toux est le premier symptôme. Ensuite vient la fièvre. Cependant, 30% des patients de Wuhan ne présentaient pas une température élevée à leur arrivée à l’hôpital. Récemment, la perte du goût et de l’odorat s’est ajoutée aux symptômes.
  6. Bien qu’il soit encore trop tôt pour estimer le taux de mortalité du nouveau coronavirus, des études affirment qu’il se trouve entre 1% et 3%. Un chiffre loin derrière les 10% et 25% des coronavirus précédents, le SRAS et le MERS.
  7. La durée de vie du virus. Dans l’air, il reste viable pendant trois heures. Sur les surfaces en plastique et en acier, il vie jusqu’à trois jours, sur le papier et le carton jusqu’à 24h, et sur le cuivre jusqu’à quatre heures, selon l’étude publiée par The New England Journal of Medicine. Pensez à vous laver les mains et à désinfecter toutes les surfaces de votre maison.

  8. Chaque jour, le nombre de personnes infectées augmente d’un tiers. Il faut donc s’attendre à des dizaines de millions de contaminés et peut-être des centaines de milliers de morts. 
  9. Le Covid-19 ne disparaîtra probablement jamais puisqu’il est présent sur tous les continents de la planète. Mais il deviendra moins dangereux et contagieux au fil du temps. 
  10. Un porteur du virus peut infecter entre deux à quatre personnes en moyenne. Plus contagieux qu’une grippe saisonnière, mais moins contagieux que la rougeole qui contamine jusqu’à 12 personnes. Cependant, comme pour toute infection, il existe des supers-porteurs qui peuvent contaminer une dizaine, voire une centaine de personnes.
    «En Corée du Sud, un patient aurait infecté au moins 43 personnes», a déclaré au Parisien Jean-Stéphane Dhersin, spécialiste de la modélisation des épidémies.
  11. Dans le monde, plus de 3,4 milliards de personnes sont appelées ou forcées à rester chez elles, soit 43% de la population. Au 30 mars, environ 2,63 milliards d’habitants de la planète sont confinés, selon CheckNews. Le confinement général concerne plus de 55 pays, dont la France, l’Espagne et l’Italie.
  12. En Chine, les habitants du Hubei ont retrouvé leur liberté le 25 mars. Seule la ville de Wuhan est encore en confinement et ce jusqu’au 8 avril. La France, elle, reste en confinement jusqu’au 15 avril. Mais aux vues des recommandations du Conseil scientifique qui préconise six semaines au total, il est à prévoir jusqu’à fin avril.
  13. La quarantaine obligatoire ainsi que les autres mesures restrictives de 11 pays européens ont permis de réduire le nombre potentiel de victimes de près de 60.000, estime la dernière étude de l’équipe scientifique de l’Imperial College of London. Dans leur précédente étude datée du 26 mars, l’équipe conclut que sans les mesures de confinement, c’est la totalité de la planète qui aurait été infectée par le Covid-19. Un scénario catastrophe qui aurait engendré 40 millions de morts.
  14. Le magazine scientifique Lancet précise qu’il faudrait en moyenne 3,5 semaines, soit 25 jours, à partir des premiers symptômes pour guérir complètement du virus.
  15. Une analyse effectuée par l’école de médecine de Stanford révèle qu’une personne sur cinq positive au Covid-19 est également infectée par d’autres virus respiratoires.
  16. Les recherches s’intensifient pour trouver un remède contre le virus. Au vu de l’urgence de la situation, mettre au point un nouveau médicament n’est pas chose aisée. Les experts se dirigent vers des médicaments antiviraux déjà existants. Dès février, des spécialistes chinois ont remarqué les effets positifs de la chloroquine. Depuis plusieurs études ont prouvé son efficacité sur le Covid-19.
  17. De nombreux pays ont autorisé son utilisation. Après de longs débats en France, sa prescription a été autorisée pour les malades dans un état grave. L’étude du Pr Didier Raoul a présenté de bons résultats dès le 16 mars sur 24 patients. Depuis, de nombreux patients ont guéri grâce à l’association hydroxychloroquine-azithromycine.

  18. Outre la chloroquine, deux autres médicaments sont à l’étude. Le remdesevir, développé pour lutter contre Ebola, et le lopinavir, utilisé pour traiter les patients atteints du VIH.
  19. Un autre médicament japonais, l’Avigan (favipiravir), administré contre la grippe, a lui aussi montré de bons résultats dans la lutte contre le virus. À Wuhan, les patients infectés se sont rétablis en moyenne en quatre jours.

  20. Certains y voit le remède miracle, mais attention à l’automédication. En Nouvelle-Aquitaine, la prise de chloroquine en automédication a entraîné l’hospitalisation de 10 patients en soins intensifs. Et aux États-Unis, un homme de 60 ans est mort en prenant un produit à base de chloroquine qui servait à nettoyer l’aquarium de son poisson.
Dossier:
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)

Lire aussi:

Alexandre Benalla hospitalisé à Paris
Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés – images
Nagui accusé d’être le responsable des mutilations de chevaux
Tags:
pandémie, santé, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook