Santé
URL courte
53018
S'abonner

Faire le plein d'énergie au petit-déjeuner tout en mangeant bon et sain n’est peut-être pas si facile, mais une nutritionniste australienne dévoile qu’il faut éviter les céréales sucrées et opter plutôt pour des toasts de pain complet aux œufs et aux légumes.

Le petit déjeuner étant l’un des repas les plus importants de la journée, il faut éviter à tout prix de faire le mauvais choix.

La nutritionniste australienne Susie Burrell a expliqué ce qu’il ne fallait surtout pas prendre au petit déjeuner et ce qui rendrait le plus sain ce premier apport de nourriture, selon 7news.

À éviter

Elle a souligné qu’il valait mieux bannir le pain pita, ou pain turc, qui contient jusqu’à 80 grammes d’hydrates de carbone et fait monter le taux de glucose dans le sang.

«C’est le pire choix», a-t-elle affirmé.

Susie Burrell a également mis en garde contre les céréales sucrées, si prisées des enfants.

«Elles contiennent très peu de fibres alimentaires et sont incapables de rassasier pour longtemps. Tandis que les enfants, s’ils en prennent au petit déjeuner, s’habituent à manger sucré le matin», a-t-elle expliqué.

Alors, que manger au petit déjeuner?

À préférer

Susie Burrell a conseillé d’opter pour du granola ou des flocons de céréales sans sucre, et de les accompagner éventuellement de yaourt à la grecque et d’un peu de miel et de baies.

En outre, elle estime que le bon choix est fait par ceux qui se tournent vers des toasts assortis d’œufs au plat, de légumes - notamment d’épinards - et de bacon. Et comme ce dernier contient beaucoup de graisse, il est préférable de l’accompagner de pain complet, a-t-elle précisé.

Elle a également fait part de sa recette de smoothie vert, pour un petit déjeuner délicieux, rafraîchissant et sain.

Si vous êtes partant, il suffit de mélanger une tasse de feuilles d'épinards, une demi-tasse de chou frisé ou de blette, un quart d’avocat, une banane, cinq amandes, une cuillerée à café de graines de chia, une cuillerée à café de miel, le jus d’un-demi citron, quelques brins de menthe et une tasse de glaçons.

Lire aussi:

Diminution du nombre de personnes en soins intensifs en France, une première depuis le début de l'épidémie
Rivotril: «euthanasie hors-cadre» ou «ne pas laisser souffrir quelqu’un pleinement conscient»?
Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Tags:
recommandations, produits alimentaires, petit-déjeuner
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook