Santé
URL courte
Par
1455
S'abonner

Pour ne plus être accro au sucre et aux produits sucrés, il importe de rester bien hydraté et de respecter le contrôle des portions, même en cédant parfois aux envies de sucre.

Une nutritionniste a expliqué comment faire pour déjouer nos envies de sucreries et limiter progressivement, voire abandonner définitivement, la consommation de celles-ci.

Ainsi, en refusant le sucre, il est essentiel de boire beaucoup d'eau et de ne pas rester affamé parce que le manque de liquide dans le corps et la faim provoquent des envies accrues d'aliments contenant du sucre, a-t-elle indiqué sur la chaîne indienne NDTV.

Chaque fois qu’un besoin de manger quelque chose de sucré se fait sentir, il suffit de consommer un fruit, frais ou sec, conseille-t-elle. Les abricots et les raisins secs, ainsi que des dattes feront très bien l’affaire puisqu’elles présentent des alternatives saines au sucre.

Il est vital également de faire en sorte que les plats soient riches en fibres et en protéines, ce qui procure la satiété. En outre, il faut limiter la consommation de glucides raffinés, d'édulcorants artificiels et d'autres aliments sucrés.

Réserver pour les grandes occasions

Il ne faut jamais rater les repas principaux. Pour ce faire, il importe de s’assurer que les collations ne sont jamais trop lourdes au point de faire disparaître l'appétit lors d’un repas principal. En revanche, il ne faut pas arriver «mourant de faim» aux repas principaux, car cela risquerait de faire apparaître des envies de sucre incontrôlables.

Enfin, tout en réservant la consommation de sucreries pour les grandes occasions comme, par exemple, les anniversaires, il importe de contrôler les portions, souligne la nutritionniste. En effet, même en cédant devant un dessert, il est possible de n’en manger qu'une petite bouchée.

Lire aussi:

Plus de 100 caddies abandonnés: les clients «livrés à eux-mêmes», le 1er mai tourne au fiasco – images
Pour faire adopter le pass sanitaire, «le gouvernement mène une guerre d’usure aux Français»
«Il me faut beaucoup plus que ça»: cet ancien ministre «n’arrive pas à vivre» avec près de 4.000 euros de retraite
Tags:
santé, spécialistes, conseils, sucre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook