Sci-tech
URL courte
2346
S'abonner

Tout comme les aliments, certaines substances peuvent elles aussi aider à rester en bonne santé et à protéger le cœur, comme la vitamine D. Mais attention, cet apport doit provenir de sources alimentaires et non de supplémentation, préviennent les scientifiques.

La consommation d'aliments riches en vitamine D peut avoir des effets bénéfiques et protecteurs pour le système cardio-vasculaire, selon une nouvelle étude publiée dans le Journal of Human Nutrition and Dietetics et reprise par MedicalXpress.

Les recherches ont été réalisées entre 2001 et 2012 sur 1.514 hommes et 1.528 femmes en Grèce. Ainsi, chez ceux qui consommaient peu de vitamine D, des crises cardiaques ou des AVC ont touché 24% des hommes et 14% des femmes. Le groupe qui en consommait une quantité moyenne a enregistré respectivement les chiffres de 17% et 10%. Parmi les personnes qui avaient un apport élevé de vitamine D, les problèmes cardiaques n’ont été enregistrés que chez 12% des hommes et 11% des femmes.

Cela étant, les scientifiques insistent sur la nécessité de laisser le corps puiser la vitamine D dans les aliments parce que c’est alors qu’elle est particulièrement bonne pour la santé.

En effet, des essais de supplémentation en vitamine D ont présenté des effets bénéfiques de modestes à neutres sur la santé cardiaque. L’étude a révélé qu'une augmentation de l'apport en vitamine D provenant de sources alimentaires peut protéger contre les problèmes cardiaques, en particulier chez les hommes.

Outre la vitamine

Une autre étude relayée précédemment par La Vanguardia indique que pour une bonne santé cardiovasculaire, il faut éviter certains aliments. La liste évoque avant tout la viande rouge, très riche en graisses saturées, dont la consommation doit être limitée et remplacée par des graisses mono et polyinsaturées contenues dans l'huile d'olive extra vierge, les noix, les graines, l'avocat et le poisson gras comme le saumon.

En outre, il est recommandé de proscrire les pizzas et boulette précuisinées, les boissons énergisantes et l’alcool, ainsi que de réduire la consommation de sel.

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Tags:
étude, santé, accident vasculaire cérébral (AVC), vitamines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook